Denis Brogniart répond sèchement à une internaute critiquant son attitude « pas solidaire »

Ph. Instagram

Ce jeudi, Denis Brogniart a publié une photo de lui prenant du bon temps à la montagne sur Instagram. Dans les commentaires, une internaute a critiqué son attitude en temps de Covid-19, ce que le présentateur n’a pas apprécié. Il l’a remise à sa place, en expliquant qu’il était là pour montrer sa solidarité aux personnes affectées par les stations désertées. 

En ce début d’année 2021, Denis Brogniart a profité d’une petite escapade au ski, lui qui est particulièrement actif à l’écran ces dernières semaines, entre Koh-Lanta et District Z. Le présentateur, toujours aussi sportif, a donc pu se ressourcer et en a profité pour poste quelques clichés de ses vacances à la neige bien méritées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off)

Denis Brogniart a notamment partagé son arrivée à l’Ouillon, après une fameuse montée et a remercié les personnes l’ayant accompagné: « Arrivée à l’Ouillon en ski de rando après 1h17 de montée depuis le front de neige de la Toussuire. Merci pour ce moment magique dans des conditions exceptionnelles! Vive la montagne! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off)

 

Un clash avec une internaute

Toutefois, une internaute a vu là une attitude irresponsable de la part de l’animateur, et n’a pas hésité à le lui faire savoir dans les commentaires de l’une des publications: « Nous devons tous rester chez nous. Mais pas ‘tous’ apparemment. En ces temps difficiles pour la plupart des Français, j’estime que la moindre des choses est de rester discret, je constate juste que M. Brogniart ne se montre pas vraiment compréhensif ou solidaire envers nous. Un peu de discrétion au lieu de montrer ‘la belle vie’… Voilà, n’y voyez aucune jalousie de ma part. »

Piqué, Denis Brogniart en personne a répondu à l’utilisatrice, ne cachant son agacement face à cette remarque. « Chère Madame, renseignez-vous plutôt avant d’écrire des bêtises. J’ai fait l’aller-retour à la Toussuire, station de Maurienne, en moins de 48 heures pour soutenir mes amis de la montagne qui souffrent, restaurateurs, moniteurs, loueurs, commerçants qui ont vu leurs stations désertées. De grâce, ne voyez pas toujours le mal ou la perversité partout. On a fait quelques images pour montrer qu’on pouvait profiter de la montagne sans les remontées mécaniques. À bon entendeur, salut », a-t-il adressé. Ca a le mérite d’être limpide…