Des vaccins à 1.000 $ sur le dark web!

AFP

Les lenteurs de la campagne de vaccination poussent certaines personnes à chercher des alternatives. Sur les web, des vendeurs proposent la précieuse dose de vaccin contre la Covid-19 pour 1.000$. Les experts mettent en garde.

Les spécialistes de la cybersécurité s’y attendaient: dès l’autorisation de commercialisation du vaccin contre la Covid-19, ils n’ont pas tardé à voir apparaitre des offres illégales pour s’en procurer. Il faut pour cela se rendre sur le dark web, un réseau parallèle utilisé pour vendre des armes et des drogues.

Évidemment, les fioles vendues sont des placebos. Rien d’étonnant à cela, puisqu’aucun vol de vaccins n’a été annoncé. Les fabricants sont également très vigilants pour éviter que des fioles ne soient détournées de leur destination prévue.

Les prix varient entre 250$ 1.000$. Les achats doivent souvent être payés en bitcoin, ce qui rend l’achat difficile pour le commun des mortels. Les escrocs tentent probablement de vendre leurs marchandises en grandes quantités à de petits criminels, qui se chargeront ensuite de la redistribuer. Les experts en cybersécurité mettent toutefois en garde que ce soit pour acheter des grandes quantités en bitcoins ou pour des achats de doses uniques auprès d’un revendeur.

La campagne de vaccination légale a commencé

«Il faut être fou pour acheter un vaccin qui se conserve à -80°C. Mais il est vrai que certains sont prêts à débourser des sommes folles pour se faire piquer en premier», déplore le Dr Jean-Jacques Fraslin, médecin généraliste en Loire-Atlantique, dans Le Parisien. Il appelle donc à ne pas céder à la tentation.

Après une semaine de test, la Belgique a entamé ce mardi la campagne de vaccination à grande échelle contre le coronavirus. Environ 87.000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech seront fournies chaque semaine. Dans une première phase qui doit normalement durer trois semaines, elles seront administrées au personnel et aux résidents les plus fragiles des maisons de repos et de soins, sur base volontaire. La liste des publics pouvant se faire vacciner sera progressivement élargie au cours des mois à venir.