VIDEO. Une « pluie » d’oiseaux morts dans les rues de Rome

Ph. Facebook / OIPA

Le 1er janvier, des centaines d’oiseaux ont été retrouvés morts dans les rues de la capitale italienne. D’après l’Organisation mondiale de protection des animaux, les feux d’artifice et autres pétards, pourtant interdits lors du réveillon, en sont responsables.

Le réveillon de la Saint-Sylvestre a été particulièrement meurtrier pour les oiseaux dans la ville de Rome. Des centaines d’oiseaux, en particulier des étourneaux, sont morts durant la nuit. Passé minuit, leurs petits cadavres jonchaient les rues de la capitale italienne.

« Il faut interdire les feux d’artifice »

L’Organisation internationale pour la protection des animaux (Oipa) blâme les feux d’artifice pour cette tragédie et déplore une situation qui se répète d’année en année : «Nous le répétons chaque année: la vente de pétards et de feux d’artifice doit être interdite», a déclaré son président, Massimo Comparotto.

«Aucun contrôle n’est effectué et chaque année, nous retrouvons des centaines de spécimens morts et blessés, ainsi que de nombreux animaux de compagnie blessés ou perdus. Il est temps de mettre fin à ces ravages », a-t-il conclut.


Cette année, en raison du confinement, Rome avait pourtant interdit les feux d’artifice et pétards qui d’habitude résonnent dans les rues et sur les places le soir du réveillon.