Les laboratoires BioNTech et Pfizer prêts à livrer le vaccin

AFP / J. Guez

Les laboratoires BioNTech et Pfizer ont affirmé lundi être «prêts» à livrer aux pays de l’Union Européenne leur vaccin contre le Covid-19, après son autorisation lundi par l’Agence européenne des médicaments.

«Nous nous tenons prêt à commencer la livraison des premières doses de vaccins dès que nous aurons eu le feu vert de l’Union Européenne», a affirmé le président de l’allemand BioNTech Ugur Sahin. «Ce jour est particulièrement émouvant pour nous chez BioNTech (…).Nous sommes ravis de faire un pas de plus vers la potentielle livraison du premier vaccin en Europe pour aider à combattre cette pandémie dévastatrice», a-t-il ajouté depuis Mayence, siège de son laboratoire.

«Si la Commission européenne délivre une autorisation, nous sommes prêts à débuter la livraison du vaccin sur les sites désignés par les gouvernements partout dans l’UE», a de son côté indiqué Albert Bourla, directeur général de l’américain Pfizer. L’Agence européenne des médicaments a autorisé lundi le vaccin Pfizer/Biontech, le premier qui pourra être distribué en Europe pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Lancement de campagnes imminent

La Commission européenne doit désormais officiellement approuver cette autorisation, pour lancer les campagnes de vaccination des populations. Les premières injections débuteront dès dimanche, a déjà prévenu la Commission. L’Union Européenne a réservé près de 200 millions de doses du vaccin BioNTech/Pfizer, avec une option de 100 millions de doses supplémentaires.

Ce vaccin a fait preuve de son efficacité dans 95% des cas lors des essais cliniques à grande échelle menés par les entreprises. Plusieurs pays, comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou le Canada ont déjà autorisé ce vaccin et débuté la vaccination.