La SNCB a commandé 200 nouvelles voitures à double étage (M7)

BELGA PHOTO THIERRY ROGE

La SNCB a commandé au consortium Bombardier-Alstom 200 voitures à double étage (M7) supplémentaires, ce qui représente un investissement de 450 millions d’euros, annonce-t-elle vendredi dans un communiqué. Les premiers modèles doivent être livrés en 2024.

Il s’agit de 130 voitures accessibles de manière autonome pour les voyageurs à mobilité réduite et de 68 voitures avec poste de conduite et de la place aussi pour les vélos et les poussettes.

Plus de 20.000 places assises au total

L’ensemble représente plus de 20.000 places assises. « La commande de ces voitures accessibles de manière autonome s’inscrit dans la nouvelle politique d’accessibilité de la SNCB, dont la priorité est de permettre aux voyageurs à mobilité réduite de prendre le train avec une autonomie maximale. Pour cela, les quais et les trains doivent avoir la même hauteur d’embarquement. Ce n’était malheureusement pas le cas pour la première commande de voitures M7 remontant à décembre 2015.

La SNCB a donc décidé d’adapter le concept des voitures pour les futures livraisons », explique la compagnie ferroviaire. Sur ces nouvelles voitures, la hauteur d’embarquement des portes d’accès sera de 76 centimètres, « ce qui correspond à la hauteur de référence européenne pour les nouveaux quais. Lorsque la porte s’ouvre, une plate-forme coulissante vient combler l’espace entre le quai et le train, permettant aux voyageurs à mobilité réduite d’embarquer et de débarquer de manière autonome et sûre ».

150 voitures livrées en 2021

Les 200 voitures supplémentaires viennent s’ajouter à la commande de 445 voitures M7 en 2015. De ce lot, 40 voitures seront encore livrées d’ici la fin de l’année et 150 autres arriveront l’an prochain. « Les trains M7 seront utilisés principalement pour les relations IC qui passent par la jonction Nord-Midi de Bruxelles. En déployant davantage de trains à double étage sur ces relations, la SNCB va ainsi augmenter la capacité de transport de et vers Bruxelles, sans pour cela que la capacité ferroviaire ne doive être augmentée. »

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, a salué cette nouvelle commande par la SNCB de nouvelles voitures accessibles à tous. « C’est mon ambition pour les chemins de fer: davantage de trains, des trains et des gares plus accessibles pour chaque Belge, donc y compris pour les personnes en chaise roulante, les parents avec une poussette ou les autres voyageurs à mobilité réduite, ou encore pour ceux qui prennent le train avec un vélo ». M. Gilkinet demande qu’à l’avenir toute commande de train réponde à ces critères d’accessibilité.