Le Prix d’Amérique sans public ?

Ph. Pixabay

Plus grand événement hippique de l’année, le Prix d’Amérique pourrait avoir lieu sans public en 2021. La semaine dernière, le gouvernement français s’est montré pessimiste quant au retour du public dans les enceintes sportives.

Ni People, ni petit-four, ni champagne ? Le Prix d’Amérique 2021 pourrait ne ressembler à aucun autre au mois de janvier prochain. Traditionnellement festif et lieu de toutes les rencontres mondaines, l’événement hippique de l’année devrait cette fois se recentrer sur l’essentiel, à savoir les performances des différents chevaux et jockeys.

En pleine crise de la Covid-19, et alors qu’un allégement des restrictions était prévu il y a quelques semaines en France, le gouvernement de Jean Castex a décidé de repousser le retour du public dans les enceintes sportives françaises, et de ne prendre aucune décision définitive avant le 7 janvier prochain.

Résultat des courses, si l’on ose dire, le mythique Prix d’Amérique prévu le 31 janvier 2021 pourrait donc se tenir sans le moindre public, surtout quand on sait que l’épidémie du coronavirus ne devrait pas ralentir en cette période de Noël. Un mal qui ne devrait toutefois pas impacter l’intérêt de l’événement, ô combien attendu par les amoureux des hippodromes.

900.000€ en jeu, Face Time Bourbon favori

Après le succès de Face Time Bourbon l’an dernier, monté par le Suédois Björn Goop, les meilleurs chevaux au Monde de trot-attelé seront au rendez-vous sur l’Hippodrome de Paris-Vincennes, pour tenter de décrocher l’une des victoires les plus prestigieuses de leurs carrières.

Un enjeu de prestige qui est d’ailleurs aussi énorme d’un point de vue financier pour les propriétaires de chevaux, puisque 900.000€ seront en jeu à l’arrivée de la Legend Race. Comme lors de la dernière édition, plus de 400.000€ sont ainsi promis au grand vainqueur de la course, quand le dernier à franchir la ligne touchera tout de même la somme rondelette de 9.000€.

S’il reste encore compliqué de se prononcer sur les favoris selon le magazine Turfoo, qui rappelle que les qualifications se poursuivent jusqu’à la mi-janvier, le Prix d’Amérique restera donc à suivre pour les passionnés, même sans la présence d’un public toujours attendu dans ce type d’événements prestigieux. Pour rappel, le Prix de Belgique se tient lui aussi sur l’Hippodrome de Vincennes, le 17 janvier prochain. N’hésitez pas à vous y intéresser.