Célébrez la fin de l’année avec du caviar belge

Ice Factory

La Belgique est connue pour ses frites, ses gaufres et sa bière, mais saviez-vous que notre petit pays produit aussi du caviar? Ce produit de luxe local conquiert le cœur des chefs, mais en cette période des fêtes de fin d’année surtout nos salles à manger.

« Le caviar n’est pas un produit quotidien et ne doit pas non plus le devenir! », déclare d’emblée Cédric Paquet, Commercial manager chez Royal Belgian Caviar, le seul producteur de caviar belge.

Cette marque produit depuis le début des années 90 du caviar de qualité dans son propre site d’aquaculture à Mouscron. Le caviar est élaboré à partir d’œufs d’esturgeons non fécondés. Le béluga, l’espèce d’esturgeon la plus exclusive, y est élevé pendant 18 ans avant que les œufs ne soient récoltés.

Lorsque la pêche des esturgeons sauvages a été interdite dans la mer Caspienne en 2006, Royal Belgian Caviar est devenu l’alternative durable parfaite pour les Belges. « Notre centre d’aquaculture à Mouscron est un système fermé où nous pouvons adapter la lumière et la température. Ce qui nous permet de récolter toute l’année et de produire du caviar frais du jour. Rien ne se perd car nous répondons à la demande du consommateur. »

La mafia du caviar

Seuls les œufs d’esturgeon peuvent porter le label « caviar ». Toutefois, les producteurs ne font pas tous preuve de la même honnêteté sur leurs emballages. « Le caviar est et reste un produit festif qui doit être et rester de qualité supérieure et être servi dans les meilleures occasions. Et cela ne va plus de soi aujourd’hui!», avertit Cédric Paquet face aux informations trompeuses sur certains produits d’origine étrangère. «Le consommateur belge, qui – aujourd’hui plus que jamais – veut donner priorité aux alternatives locales et durables, ne mérite pas d’être dupé. »

Certains producteurs font croire que les œufs proviennent de la mer Caspienne, alors que c’est interdit depuis de nombreuses années. On vend par exemple aussi des œufs de poisson sous une marque belge, pour donner l’impression que la production est aussi située en Belgique.

« Les œufs prélevés dans des stocks en vrac et reconditionnés perdent leur fraîcheur. Ce qui est compensé par des ajouts de sel ou de conservateurs, qui ruinent le goût du caviar et lui donnent une saveur très salée et oxydée. Un sacrilège! », soupire Cédric Paquet.

De la haute gastronomie à emporter

Royal Belgian Caviar fournit plusieurs restaurants de haute gastronomie. L’un des plus fervents partisans de cet or noir est Bart Gils, chef du restaurant Signatuur à Anvers. En tant que membre de North Sea Chefs, Bart Gils estime qu’il est important de donner la priorité aux produits de haute qualité locaux. Il remarque que les clients sont aussi prêts depuis la crise du coronavirus à dépenser un peu plus dans des produits de luxe locaux.

Comme les autres restaurants, Signatuur est fermé en cette fin d’année. Bart ne s’est toutefois pas laissé démonter et propose de la haute gastronomie à emporter.

« Bien entendu, les plats à emporter ne sont pas une évidence pour les restaurants gastronomiques. Mais cela fonctionne bien avec le caviar, parce que nous avons conçu une recette que les clients peuvent facilement terminer chez eux avec le Royal Belgian Caviar fourni. C’est une entrée facile et prestigieuse pour un dîner de réveillon. »

Janne Vandevelde