Ils transforment leur jardin en sanctuaire pour sauver ces animaux des chasseurs

Ph. Facebook

Un couple de retraités britanniques a transformé leur jardin en terre d’accueil pour les sangliers et leurs petits, afin de les protéger des chasseurs.

Après des carrières bien remplies, Victoria et son mari Chris ont décidé de partir s’installer en Espagne, afin de profiter de leur retraite sous le soleil. Ils ont investi dans une oliveraie et une belle demeure près d’Alicante.

Peu de temps après leur installation, ils ont découvert un animal blessé dans leur jardin. Ce sanglier, baptisé Snorky, avait été touché par des tirs de chasseurs. Le couple a alors décidé d’en prendre soin.

Des animaux très amicaux

Snorky fût loin d’être le seul à arriver, blessé, à l’oliveraie. À force de voir ces animaux ensanglantés ou rendus orphelins par les chasseurs, une idée a germé dans l’esprit de Victoria. Avec son mari, ils ont donc décidé de consacrer une partie de leur terrain à ces pauvres bêtes.

«  Je ne suis pas contre la chasse », affirme Victoria au Metro UK. « Je me rends compte que le sanglier peut être un problème dans certaines régions, et qu’il doit parfois être abattu. Mais cela doit être fait par un tireur d’élite qualifié, pas quelqu’un avec un fusil de chasse, un week-end ou un jour férié, qui tire sur tout ce qui bouge. Certains abattent des femelles enceintes et même des nourrissons. »


Une fois qu’ils sont sur leurs terres, Victoria et son mari veillent donc à ce qu’il ne leur arrive rien. D’après la quinquagénaire, malgré l’image hargneuse que l’on a des sangliers, ce sont des créatures très intelligentes et amicales.

Aujourd’hui, le couple s’occupe des petits-enfants de Snorky. Une quinzaine d’animaux vont et viennent dans la propriété. Victoria et son mari tiennent une page Facebook sur laquelle ils racontent leur quotidien mouvementé.

First visit from the 11 new babies and porky and osiris

Publiée par Snorkypork diary’s sur Samedi 28 mars 2020