Orgie à Bruxelles : Une œuvre en l’honneur de Jozsef Szajer « icône gay hongroise »

Ph. Twitter

Une fresque murale qui dépeint l’ancien député européen Jozsef Szajer en harnais est apparue vendredi dans le « quartier gay » de Rome. Le membre du parti d’extrême-droite Fidesz de Viktor Orban, embourbé dans un scandale sexuel, y est erigé en « nouvelle icône gay hongroise ».

L’eurodéputé, membre du Parti populaire européen (PPE, centre-droit), avait, à la surprise générale, annoncé dimanche sa démission et son retrait de la vie politique après avoir été interpellé vendredi à Bruxelles lors d’une fête, enfreignant les règles sanitaires, et présentée, par son organisateur, comme une partouze impliquant 25 hommes.

M. Szajer a reconnu mardi avoir assisté à la fête privée bruxelloise, mais ni lui ni la police n’ont confirmé la nature de l’événement. L’avocat de 59 ans, un proche du Premier ministre hongrois Viktor Orban qui a contribué à la modification de la Constitution de son pays afin d’en renforcer les notions traditionalistes de famille et de genre, a également été verbalisé pour possession de drogue.

« Vous êtes aujourd’hui la nouvelle icône gay hongroise »

L’artiste de rue italienne Laika a représenté M. Szajer vêtu uniquement d’un harnais, le bras gauche tatoué du symbole national hongrois, orné des couleurs arc-en-ciel du mouvement LGBT. À l’arrière-plan de la fresque sont peints cinq hommes nus et le logo du parti de Viktor Orban.

Les militants LGTB hongrois ont longtemps accusé Jozsef Szajer de porter atteinte à leurs droits. « Je rêve d’un monde où même Szajer peut être libre de vivre sa sexualité comme il le pense, sans se cacher de son propre parti », a déclaré Laika dans une déclaration. « Merci Jozsef d’avoir porté un sérieux coup à l’intolérance. Vous êtes aujourd’hui la nouvelle icône gay hongroise. La prochaine fois, veuillez respecter les règles anti-Covid ! « 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laika (@laika_mcmliv)