Des candidats de Koh-Lanta ont-ils déjà eu des relations sexuelles ? « Il y a bien eu des choses »

Ph. TF1

Le documentaire « La vraie vie de vos aventuriers » évoque les coulisses de l’émission Koh-Lanta, y compris quelques détails croustillants.

Ce n’est un secret pour personne, Denis Brogniart l’a d’ailleurs déjà confirmé à plusieurs reprises, les candidats de Koh-Lanta reçoivent dans leur kit de survie des préservatifs.

Des préservatifs mais pas de libido

Jusqu’à présent, l’animateur affirmait qu’il ne s’était jamais rien passé entre les aventuriers. « Il ne se passe rien ! La boîte ne sert jamais (…) On regarde la date de péremption et on les remet d’une année sur l’autre, vu que les candidats ne s’en servent pas », avait indiqué Denis dans « Quotidien ». Dans l’émission « C à Vous », il avait évoqué l’absence de libido sur le camp. « Franchement, la libido des candidats est très faible, ça n’empêche qu’il y a de temps en temps quelques rapprochements mais qui se passent souvent après », avait-il souligné.

 

« Il y en a eu au fil des émissions »

Diffusé mardi sur C8, le documentaire «La vraie vie de vos aventuriers », produit par le journaliste et chroniqueur dans TPMP Guillaume Genton, donne un autre son de cloche. « Des relations sexuelles ou amoureux, il y en a eu au fil des émissions. Cela se sait, c’est un tout petit monde. Ce n’est pas fréquent mais cela n’a rien d’impossible non plus », affirmait en 2018 un aventurier qui souhaitait rester anonyme.

 

« Il y a bien eu des choses dans la maison des candidats »

Dans « Touche pas à mon poste », Guillaume Genton a confirmé qu’il y avait déjà eu des relations sexuelles entre candidats durant l’aventure. Néanmoins, il n’y aurait jamais eu de rapports sur le camp. Ces relations ont lieu dans la maison des candidats, le lieu où se retrouvent les aventuriers qui ont été éliminés. « Là, ils peuvent prendre des douches, dormir ensemble et coucher ensemble. C’est ce que sous-entendent les candidats dans le documentaire. Il y a bien eu des choses dans la maison des candidats », a raconté Guillaume Genton.