« Mon masque, c’est mon chapeau » : les gestes barrières selon Geneviève de Fontenay

Ph. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

On sait que Geneviève de Fontenay n’a pas sa langue en poche. Mais à 88 ans, l’ancienne directrice du comité Miss France n’a aussi pas peur de mettre sa santé en danger. Les gestes barrières et le masque, elle ne connaît pas.

Des journalistes du Parisien sont allés à la rencontre de Geneviève de Fontenay à l’occasion du centenaire de Miss France. L’ancienne directrice n’a pas manqué de lancer de nouveaux piques à celle qui lui a succédé, Sylvie Tellier. « La Sylvie, elle m’a volé ma vie. Vous pensez qu’elle est habilitée à fêter un centenaire ? Ce serait plutôt moi…« , déclare-t-elle au Parisien avant d’ajouter : « Le vrai centenaire, comble de l’outrage, serait en 2028 et non en 2020. » Le jury de ce centenaire vient d’ailleurs d’être annoncé. Il sera constitué d’anciennes Miss France et présidé par Iris Mittenaere.

« Je n’ai pas de microbes »

Lors de cet entretien, les journalistes ont pu se rendre compte que Geneviève de Fontenay faisait fi de la distanciation physique et du port du masque. « La Dame au chapeau ouvre sa porte et nous tend la main, au rez-de-chaussée d’une résidence tranquille et sans luxe de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). ‘Mais Geneviève, le virus…’. ‘Je n’ai pas de microbes’, sourit-elle comme si cela réglait définitivement le problème. Elle n’a jamais utilisé d’attestation. ‘Mon masque, c’est mon chapeau’, tranche-t-elle, jamais avare d’un bon mot », écrit le quotidien. A 88 ans, Geneviève de Fontenay n’aime visiblement toujours pas qu’on lui impose une ligne de conduite !