Christophe Pauly est le chef de l’année du Gault & Millau

Photo Pexels

Christophe Pauly, du restaurant Le Coq aux Champs à Soheit-Tinlot (province de Liège), a été désigné chef de l’année par Gault & Millau Belux, a annoncé son CEO Marc Declerck, lors de la présentation de l’édition 2021 du célèbre guide à Brussels Expo.

La présentation du nouveau Gault & Millau, qui est l’un des moments les plus attendus de l’année dans le secteur gastronomique, a dû s’adapter à la crise sanitaire. La grand-messe de présentation de la dix-huitième édition de la version belgo-luxembourgeoise du guide n’a donc été que virtuelle.

Christophe Pauly, du Coq aux Champs, a été désigné chef de l’année. Il succède ainsi à Bert Meewis du Slagmolen.

Le guide a tenu à saluer un chef qui « travaille avec les meilleurs ingrédients, souvent issus du terroir wallon et qui, en tant que NorthSeaChef, opte pour ce que nos pêcheurs ramènent de meilleur ».

« Comme les meilleurs chefs, il atteste de sa créativité et de ses qualités techniques en surprenant avec des desserts exceptionnels, légers, aériens ou amusants. La finesse et l’équilibre parfait des plats sont deux caractéristiques récurrentes de son style », a souligné le CEO de Gault & Millau Belux Marc Declerck.

Le lauréat s’est dit très ému et surpris par la récompense. « Cela me convainc de ne pas me laisser influencer dans ce que je fais, de continuer à faire une cuisine qui reflète mon identité, ce que je suis. Ca me conforte dans la direction que je prends, dans mes idées de simplicité. »

Le guide jaune a aussi mis à l’honneur ses jeunes chefs de l’année: David Grosdent (L’Envie – Zwevegem) pour la Flandre, Stefan Jacobs (Hors Champs – Gembloux) pour la Wallonie et Kevin Lejeune (La Canne en Ville) pour Bruxelles.

Hof van Cleve et Bon Bon toujours au top

Hof van Cleve (Kruisem) et Bon Bon (Woluwe-Saint-Pierre) sont toujours les deux restaurants les mieux cotés au Gault & Millau Belux, avec une note de 19,5/20.

Malgré une année difficile pour le secteur, les inspecteurs du Gault & Millau Belux se félicitent d’avoir visité, de façon anonyme, plus de 1.270 restaurants, dont plus de 100 nouvelles adresses.

La décision, en mars-avril, de publier un guide cette année n’a pas été évidente, a reconnu Marc Declerck. « Mais au fil du temps, la conviction d’avoir fait le bon choix s’est renforcée, entre autres grâce à de nombreuses conversations avec des chefs », a commenté le CEO lors de la cérémonie, retransmise en ligne depuis Brussels Expo.

Parmi les principales progressions mises en exergue figurent De Stadt van Luijck (Saint-Trond) et La Botte (Auderghem) avec 16/20, Castor (Beveren) avec 16,5/20 ou encore La Table de Maxime (Paliseul) et Cuchara (Lommel) avec 17/20. Nuance (Duffel) atteint 18/20, tout comme Bartholomeus (Knokke) qui revient avec un nouveau concept.

Le guide a également salué l’entrée « fracassante » de Pristine (Anvers) de Sergio Herman (The Jane, 18/20), qui signe d’emblée un 16/20 et reçoit le titre de « nouveauté remarquable de l’année ».

Peter Goossens (Hof van Cleve), au sommet depuis 18 ans, a lui pu aussi se réjouir du titre de « sommelier de l’année » décroché par son employé Tom Ieven. Derrière le duo de tauliers qu’il forme avec Christophe Hardiquest (Bon Bon) se trouvent L’Air du Temps (Sang-Hoon Degeimbre) avec 19/20 et Comme Chez Soi (Lionel Rigolet) avec 18,5/20.