« Si nécessaire, la police sonnera aux portes à Noël »

Belga / E. Lalmand

Les mesures sanitaires devront être respectées à Noël et la police veillera à ce qu’elles le soient, a prévenu dimanche la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) dans un entretien accordé à De Zondag.

La police veillera à ce que toutes les mesures prises pour lutter contre la covid-19 soient respectées, en ce compris le jour de Noël, met en garde Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur.

Si nécessaire, par exemple en raison de nuisances sonores, la police pourra venir sonner aux portes des citoyens à Noël, a expliqué la ministre.

Ne pas négliger la situation dans les hôpitaux

D’après Annelies Verlinden, le souhait absolu du gouvernement est de permettre « plus de contacts proches » pour les fêtes de Noël.

Néanmoins, les signaux d’alarme des hôpitaux doivent être pris très au sérieux, souligne-t-elle. « Nous ne sommes qu’à cinq semaines de Noël. Si nous nous tenons tous bien aux mesures, alors nous pourrons peut-être offrir certaines perspectives pour les fêtes. »