Un livre photo en hommage aux soignants de l’hôpital Erasme

DR. Charles Chojnacki

Mars 2020, 20h00. Chaque soir le même rituel. Les Belges sont à leurs fenêtres pour applaudir celles et ceux qui, jour et nuit, veillent sur eux durant cette étrange période. Lassé d’être un  spectateur impuissant, le photographe Charles Chojnacki s’empare de son appareil pour s’immerger dans le quotidien de l’hôpital Erasme. Aujourd’hui, il s’apprête à publier  « In Vivo, tous les visages d’Erasme », un magnifique ouvrage, à la fois témoignage et hommage, qui prolonge les applaudissements d’alors.

Un hôpital est d’ordinaire une fourmilière palpitante où le visible, soignants, médecins, secrétaires, côtoie l’invisible, gestionnaires, livreurs, personnel d’entretien, gardiens…. Autant d’acteurs dont les rôles se sont aiguisés et accrus lorsque l’épidémie a fait irruption dans leur quotidien. Autant de travailleurs de « première ligne » dont on découvre visiblement aujourd’hui qu’ils sont « de première nécessité ».

Chaque soir, le photographe belge Charles Chojnacki voyait sa compagne, qui travaille à l’hôpital Erasme, rentrer épuisée, lasse, souvent silencieuse. Lassé d’assister, impuissant, à ce triste spectacle, il décide de témoigner de ce quotidien hospitalier particulier au plus fort de la crise sanitaire. Armé de son appareil photo, il a arpenté les couloirs de l’hôpital durant plusieurs semaines, lors du premier pic de l’épidémie.

Un témoignage fort et émouvant

Charles Chojnacki a entrepris de raconter en photo ce qui se vit dans les couloirs et les unités de soins, en saisissant ce moment paradoxal « entre une ville vidée de vies et un hôpital en ébullition pour en sauver d’autres ».

DR. Charles Chojnacki

Appareil à bout de bras, il a suivi le personnel hospitalier, à l’heure où ils repoussaient leurs limites pour sauver des vies. Des femmes et des hommes pleinement investis, courageux, engagés.

De cette plongée en immersion dans un centre hospitalier est né « In Vivo, tous les visages d’Erasme », aux éditions Epicentro. Un livre de témoignage fort, mais aussi concentré sur la beauté et la sensibilité de l’image quand elle parle des gens qui essayent d’apaiser tous les jours nos douleurs humaines, souvent en oubliant les leurs. Ce n’est pas un livre sur l’épidémie, mais un livre sur la volonté qui persiste de soigner et de sauver, même au-delà des conditions normales de son travail.

DR. Charles Chojnacki

Rendre hommage à leur engagement extraordinaire

Plus qu’un livre photo, c’est un livre hommage. Prolongeant les applaudissements d’alors, c’est un ouvrage émouvant pour dire toute la gratitude et la reconnaissance face à l’extraordinaire engagement de tous : le personnel soignant, médecins, mais aussi logisticiens, techniciens d’entretien, équipes d’accueil, … Cinq mille collaborateurs « qui se dévouent au-delà des limites, dans un hôpital débordé par l’urgence et le surplus de patients alors même que la ville se vide. On peut ne pas croire en Dieu, moi je crois aux anges », dit Charles Chojnacki.

DR. Charles Chojnacki

Ainsi, l’objectif du photographe et de l’association éditrice Epicentro est de l’offrir à tous les membres du personnel de l’hôpital Erasme. L’offrir à ces cinq mille personnes engagées pour la vie et la santé des autres. C’est pourquoi ils lancent l’opération « Un livre pour nous = deux pour Erasme ».

La parution de « In vivo » est prévue pour le mois de décembre, dans deux éditions : une en français, une en néerlandais.

DR. Charles Chojnacki

Pour soutenir ce projet en vous procurant cet ouvrage inédit, rendez-vous sur la plateforme KissKissBankBank.

Si vous représentez une entreprise, une organisation publique ou privée et que vous souhaitez témoigner votre gratitude à l’établissement hospitalier, plusieurs exemplaires peuvent être achetés auprès d’Epicentro asbl.