Le Belge perd sa place de n°1 : il n’est plus l’Européen le plus flashé en France

AFP / X. Leoty

L’année dernière, 295.899 contraventions ont été envoyées à des conducteurs belges au titre du contrôle automatisé par les autorités françaises, rapportent samedi les journaux du groupe Sudpresse. C’est une baisse de 29% par rapport à 2018, année lors de laquelle la Belgique était le pays d’Europe dont les ressortissants se faisaient le plus flasher sur les routes de France, avec 416.676 infractions.

A 12,6 millions, le nombre d’avis de contravention initiaux envoyés aux Français et aux étrangers a quant à lui reculé de 10,8% par rapport à 2018. En cause: la durée de vie des appareils et le vandalisme.

Les Allemands, dont le pays est le quatrième le plus verbalisé (249.291 contraventions), sont dans la même proportion que la Belgique avec -27,8%. Par contre, les Néerlandais (5e avec 206.103 contraventions) font mieux (-37,4%), tout comme les Italiens -39,7% (6e avec 195.160).

Quant aux Britanniques, ils sont passés de 69.326 à 444.378 infractions, devenant ainsi les plus flashés, de nouveaux échanges d’informations avec la Grande-Bretagne ayant débuté en 2019.