Le distributeur de snacks du futur se déplacera tout seul

JOSE JORDAN / AFP

Les véhicules autonomes n’ont pas été imaginés uniquement pour transporter des passagers, comme l’atteste une étonnante expérience menée depuis cet été à Tianjin, en Chine. Des petits véhicules sans conducteurs et connectés offrent des services de patrouille et de vente au détail aux visiteurs d’un parc.

Depuis quelques semaines, d’étonnants véhicules entièrement autonomes circulent dans un parc à Tianjin, l’un d’eux patrouillant et l’autre proposant de la vente au détail.

Agent de sécurité ou distributeur automatique

Le véhicule chargé de patrouiller dans le parc est équipé d’un système de surveillance et de détection des obstacles à 360 degrés. C’est pourquoi il évite facilement les passants, statiques ou qui traversent juste devant lui. A tout moment il peut transmettre des vidéos en haute définition à un centre de sécurité proche, chargé d’intervenir en cas de problème.

©New China TV / Youtube.com

L’autre véhicule peut être assimilé à un distributeur automatique nomade. Il peut être stoppé par un simple mouvement de main des passants, lesquels se retrouvent alors face à une sorte de distributeur de boisson et de nourriture. Ils peuvent alors régler leurs achats directement depuis leur smartphone.

Des véhicules aux rôles inattendus

Après cette phase de test, pas moins de 300 km de routes devraient être prochainement ouverts à ce type de véhicules à Tianjin qui, pour rappel, est une immense ville portuaire de 15 millions d’habitants située à l’est du pays.

Agent de sécurité, distributeur automatique ou autre, les véhicules autonomes sont destinés à jouer des rôles inattendus dans les années à venir, en Chine comme ailleurs dans le monde.