Notre avis sur la PS5 : « Une réelle sensation de nouveauté »

Sept ans après la PS4 et après en avoir écoulé plus de 110 millions d’exemplaires dans le monde, Sony lance la PS5 ce 19 novembre en Belgique au prix de 499 €. La PS5 est-elle à la hauteur des espérances ? Le géant japonais s’est-il reposé sur ses lauriers ou, au contraire, a-t-il réussi à innover ? Nous l’avons testée pour vous !

Tout d’une grande

En déballant la PS5, la première chose qui saute aux yeux, c’est son design et ses mensurations. Cette nouvelle PlayStation ne ressemble à aucune autre. On adore ou on déteste, mais une chose est sûre : son design futuriste ne laisse pas indifférent. La PS5 est une console hors normes et sa taille en surprendra plus d’un. Avec ses 39 cm de haut et ses 4,5 kg, c’est l’une des consoles de jeu les plus imposantes jamais créées. La raison est simple : elle a été conçue pour évacuer au mieux la chaleur. La PS5 est fournie avec un socle qui permet de la faire tenir soit à l’horizontale, soit à la verticale. Peu importe votre choix, elle occupera une place importante près de votre télé ou dans votre meuble TV (à condition qu’elle rentre dedans !).

Innovations et nouveautés

Une fois installée, la PS5 se découvre tout d’abord à travers sa manette et son interface. Avec ces deux éléments, totalement nouveaux par rapport à la PS4, on a d’ores et déjà la sensation d’entrer dans la nouvelle génération. C’est compliqué de décrire par écrit à quel point la manette de la PS5 est révolutionnaire et apporte de nombreuses innovations. Baptisée DualSense, elle est un peu plus grande et plus lourde que la DualShock 4 et offre une meilleure prise en mains.

Au-delà de l’aspect esthétique, c’est à l’intérieur de la manette que se trouvent les nouveautés. Avec son système de vibrations totalement revu et amélioré, ainsi que ses gâchettes adaptatives dynamiques, la DualSense offre des nouvelles manières de vivre les jeux. Les possibilités sont là et elles sont nombreuses. Elles sont notamment démontrées dans le jeu Astro’s Playroom. Reste à voir si les développeurs en tireront profit dans le futur. Enfin, elle intègre une batterie et elle est rechargeable via un câble USB-C, fourni dans la boîte. Comptez une autonomie d’environ 12h.

L’interface a également fait peau neuve. Avec ses animations, sa fluidité et la présentation soignée des jeux qu’elle propose, cette nouvelle interface est magnifique et vraiment très réussie.

Un peu de technique

Du côté de la technique, la PS5 embarque un disque SSD ultra haute vitesse qui permet de réduire (presque) à néant les temps de chargement. Elle propose du Ray Tracing et une qualité graphique pouvant aller jusqu’au 4K 120 FPS. Visuellement, la différence avec la PS4 et la PS4 Pro est bien là et la PS5 fait tourner les jeux avec une fluidité parfaite et une excellente qualité graphique. Rétrocompatible avec la quasi-totalité du catalogue PS4, la PS5 booste aussi la qualité de ces « anciens » jeux. Un titre comme Days Gone se retrouve ainsi métamorphosé.

Seule ombre au tableau : l’espace de stockage interne. Sony a opté pour un disque SSD de 825 Go. Concrètement, cela laisse 667 Go d’espace libre pour installer ses jeux. Quand on sait que le nouveau Call of Duty pèse plus de 100 Go, on se rend compte le disque sera très vite rempli et qu’un stockage plus important aurait vraiment été plus confortable.

 

Des jeux pour tous

Le lancement de la PS5 s’accompagne de nombreux jeux mais sans réelle exclusivité. En effet, tous les jeux édités par Sony sont également disponibles sur PS4. Quant à Godfall, il est aussi disponible sur PC. Mais ne boudons pas notre plaisir, cela ne nous a pas empêché de nous amuser. Tout d’abord, Astro’s Playroom est pré-installé sur chacune des consoles. Il aurait pu être un petit jeu gratuit qui démontre les possibilités de la DualSense mais c’est bien plus que ça. Astro’s Playroom est un excellent jeu de plateforme, rempli de bonne humeur, de nostalgie et d’innovations technologiques, et qui vous occupera pendant 5h.

Marvel’s Spider-Man: Miles Morales est l’un des titres phares de ce lancement. Il démontre les possibilités techniques offertes par la PS5 et offre une expérience bluffante et sans aucun temps de chargement. Remake du jeu PS3, Demon’s souls ne s’adresse quant à lui pas à tous les joueurs, notamment à cause de sa difficulté extrême ; mais il offre une claque graphique impressionnante et époustouflante. Sackboy: A Big Adventure est la touche familiale de ce lancement avec un jeu de plateforme mignon à souhait et jouable à deux en coopération. Édité par Gearbox, Godfall impressionne par sa technique mais son contenu limité mérite réflexion avant de passer à la caisse et de dépenser 79,99 €, le nouveau prix de vente conseillé pour pas mal de jeux PS5.

Où acheter la PS5 en Belgique ?

La PS5 est une console impressionnante. Ses innovations donnent vraiment l’impression d’entrer de plain-pied dans la nouvelle génération et elle procure une réelle sensation de nouveauté. Ce n’est d’ailleurs que le début et 2021 s’annonce d’ores et déjà comme une année vidéoludique incroyable avec des jeux comme Gran Turismo 7, Ratchet & Clank: Rift Apart et Horizon Forbidden West. Néanmoins, pour ce lancement, la demande est forte, les quantités sont limitées et il n’y en aura pas pour tout le monde. Sachez que si vous n’avez pas réservé votre exemplaire en septembre dernier lors des premières heures de l’ouverture des précommandes, vous risquez d’avoir toutes les difficultés du monde à vous procurer une PlayStation 5. Même pour Noël, cela risque d’être compliqué de mettre la nouvelle console de Sony sous le sapin. Les joueurs et les joueuses vont donc devoir se montrer patients avant de goûter aux joies de la PS5, mais croyez-nous l’attente en vaudra la peine !

Thomas Wallemacq