Test Assassin’s Creed Valhalla : Et si c’était lui le jeu de cette fin d’année ?

Deux ans après Assassin’s Creed Odyssey, la saga d’Ubisoft est de retour. Après la Grèce antique, place aux Vikings et à leur conquête de la Grande-Bretagne dans Assassin’s Creed Valhalla. Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre !

Les Vikings n’ont peur de rien, même pas de Cyberpunk ! Il y a quelques mois, on se demandait quelle mouche avait piqué Ubisoft pour fixer la sortie du nouveau Assassin’s Creed à quelques jours de celle de Cyberpunk 2077, l’un des jeux les plus attendus de ces dernières années. Finalement, c’est un coup de maître. Non seulement la sortie de Cyberpunk a été une nouvelle fois repoussée, laissant le champ libre à Assassin’s Creed Valhalla ; mais en plus, le jeu est disponible pour le lancement de la Xbox Series X et de la PS5, les consoles de nouvelle génération, offrant au passage une magnifique claque graphique. Résultat:  Assassin’s Creed Valhalla a réalisé un départ canon en réunissant le jour de son lancement deux fois plus de joueurs que le précédent opus de la saga. Et on va le voir dans notre test, c’est amplement mérité !

Vis ma vie de Viking

Assassin’s Creed Valhalla plonge les joueurs dans une époque jusqu’à présent peu explorée dans le jeu vidéo : l’ère des vikings. Le jeu commence en l’an 872, en Norvège. On incarne Evior, un personnage qui sera selon votre choix soit une guerrière, soit un guerrier viking. Une aventure féminine ou masculine, comme dans Odyssey, c’est donc à vous de choisir ! Le jeu se veut accessible à tous les joueurs avec de nombreuses options d’accessibilité, mais aussi en permettant de personnaliser le niveau de difficulté dans trois domaines différents : l’exploration, les combats et la discrétion. Joueur du dimanche ou gamer confirmé, chacun trouvera son compte !

Après un long prologue de 3h, vous allez quitter votre terre natale et partir en bateau avec une petite communauté de Vikings en direction de l’Angleterre. C’est là que vous allez installer votre colonie et que le jeu va véritablement commencer. C’est l’une des nouveautés du jeu. Dans Valhalla, vous allez devoir développer votre colonie et peu à peu améliorer votre campement de fortune pour le transformer en village comprenant de plus en plus de bâtiments, d’habitants et de professions différentes. Mais pour cela, il vous faudra des richesses et des matières premières. Rapidement, vous allez ainsi être amené à réaliser des pillages et à lancer votre horde de guerriers vikings sur des abbayes ou des monastères bien gardés.

Une durée de vie colossale

Inaugurée avec Origins et Odyssey, la dimension RPG est toujours présente dans Valhalla avec un gigantesque arbre de compétences, des dizaines d’aptitudes à débloquer mais aussi des prises de décisions, parfois capitales, à effectuer. Par contre, et c’est plutôt une bonne nouvelle, la course à l’équipement des précédents opus a été mise de côté. Il n’est plus nécessaire de changer d’armes et d’accessoires toutes les 10 minutes. Il est possible de vivre l’aventure avec une arme qui conviendra parfaitement votre façon de jouer et que vous améliorerez au fil du jeu.

Du côté du scénario, cette épopée viking repose sur la conquête de nouveaux territoires mais aussi sur des complots, des alliances et des trahisons. Parallèlement, Assassin’s Creed Valhalla laisse une grande place à l’exploration avec des centaines de secrets, de trésors, de personnages hauts en couleur et d’animaux légendaires à découvrir. Parmi toutes les activités, le jeu propose également des joutes verbales et même des jeux à boire !

Bref, il y a vraiment de quoi faire. Les développeurs avaient promis un jeu plus court que l’opus précédent. Pourtant, la durée de vie de Valhalla est colossale. Après une trentaine d’heures de jeu, la lassitude ne pointe toujours pas le bout de son nez et nous continuons à découvrir des nouvelles villes et territoires. Et surtout, le plaisir du jeu ne diminue pas au fil des heures. Au total, comptez au moins 60 heures pour découvrir tous les secrets d’Assassin’s Creed Valhalla.

Des graphismes et un monde ouvert mémorables

Assassin’s Creed Valhalla brille aussi par ses graphismes et par son monde ouvert qui est un modèle du genre. C’est tout simplement l’un des meilleurs open world jamais créé. Il est dense, riche et varié. Il propose une multitude de surprises et de choses à faire. Et il a rarement été aussi agréable de se balader dans un monde ouvert.  Enfin, Assassin’s Creed Valhalla est magnifié par ses graphismes. Nous avons eu la chance d’effectuer notre test sur la nouvelle Xbox Series X et nous nous sommes pris une véritable claque dans la figure. Parfaitement optimisé pour la nouvelle génération de console, le jeu est magnifique et offre des panoramas à couper le souffle. Valhalla tourne en 4K 60 FPS dans le silence le plus complet et propose une expérience de jeu incroyable. On notera toutefois un clipping toujours présent et quelques petits bugs, notamment dans les collisions, mais rien qui n’arrive à venir gâcher le plaisir de jeu. Pour vous donner une idée, toutes les images qui illustrent ce test ont été capturées par nos soins lors de notre partie.

Notre verdict   

Quelle claque ! Alors qu’on s’attendait à un Assassin’s Creed Odyssey 1.5, avec un skin ‘Viking’ ayant été appliqué au jeu précédent, il n’en est rien. Assassin’s Creed Valhalla est un chef-d’œuvre qui offre une expérience riche, variée et immersive dans l’ère des Vikings. Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre et un jeu à découvrir absolument en cette fin d’année. 4,5/5

Découvrez le trailer de lancement :

REVIEW OVERVIEW
Assassin's Creed Valhalla