Tout savoir sur la nouvelle Xbox Series X qui sort ce 10 novembre

Ph. T. Wallemacq

Ce 10 novembre, Microsoft lancera la nouvelle Xbox Series X et sera, avec quelques jours d’avance, le premier constructeur à proposer l’expérience de la nouvelle génération. Après trois semaines de test, voici notre avis sur l’une des consoles qui accompagnera les joueurs dans les années à venir. 

Sept ans après la Xbox One, Microsoft lance sa console de nouvelle génération, la Xbox Series X. Oubliez le lancement catastrophique de la One en Belgique (près d’un an après d’autres pays). Cette fois, la Series X fait l’objet d’un lancement mondial ce 10 novembre à un tarif de 499 €.

Xbox passe à la vitesse supérieure

La Xbox Series X se distingue tout d’abord par son architecture et par sa puissance. On vous épargnera les termes techniques incompréhensibles mais avec ses 12 téraflops, ses 16 Go GDDR6 de mémoire RAM, c’est tout simplement la console la plus puissante et performante jamais conçue à ce jour. La Series X embarque aussi le Ray Tracing matériel et un disque dur SSD NVME de 1 To qui change tout. Il réduit considérablement les temps de chargement et inaugure le « Quick Resume » qui permet de passer d’un jeu à un autre et de reprendre quasi-instantanément la partie là où vous l’avez laissée. C’est une fonctionnalité très pratique qui marche même si la console a été complètement éteinte. Dommage néanmoins qu’il n’y ait pas une interface spécifique qui permet de gérer quels jeux sont sur la liste d’attente et « figés » sur la mémoire de la console.

Installée à l’extrémité de la console, une grille d’aération avec des reflets verts cache un énorme ventilateur qui permet d’évacuer la chaleur et d’empêcher la surchauffe des composants internes. Le résultat est impressionnant puisque la Series X tourne dans le silence le plus total. Il faudra voir ce que ça donnera d’ici quelques années mais pour l’instant, la différence est marquante par rapport aux dernières consoles.

Un problème de taille

La Series X se distingue également par sa taille (même si, mais c’est un autre sujet, ce n’est rien comparé à la future PS5). C’est un rectangle noir, sobre et élégant de 15,1 cm x 15,1 cm x 30,1 cm pour 4,4 kg. Problème : avec de telles dimensions, elle trouvera difficilement sa place dans les meubles télé. Même si elle peut être posée horizontalement, elle a été dessinée pour être placée à la verticale, et la meilleure solution sera souvent de l’installer à côté de votre télé.

On l’a vu, la présence d’un SSD change tout. Par contre, pour une question de coût, c’est un modèle de 1 To qui a été installé. Après les mises à jour, cela laisse un espace de 802 Go pour installer vos jeux et applications. Ça reste assez peu et le prix de la mémoire supplémentaire (comptez 250 € pour une carte d’extension de stockage Seagate de 1 To qui s’insère à l’arrière de la console) fait très mal !

Tout pour la rétrocompatibilité

On le verra plus tard, la Series X ne brille pas spécialement par son line-up de lancement. Par contre, elle est directement compatible avec tout le catalogue des jeux Xbox One, mais aussi avec les jeux Xbox et Xbox 360 qui étaient déjà compatibles sur One. La grande force de la machine est d’améliorer les jeux existants, et cela sans nécessiter de patch ou de travail de la part des développeurs.

Red Dead Redemption 2, plus rapide et encore plus beau sur Xbox Series X

D’un côté, il y a une amélioration spectaculaire des temps de chargement. De l’autre, il y a l’amélioration graphique qui l’est tout autant. Grâce à une technique de reconstruction HDR, des jeux SDR existants se retrouvent complètement métamorphosés. Par exemple, nous avons lancé le jeu Wreckfest qui, lors de sa sortie, nous avait marqué par ses temps de chargement beaucoup trop longs. Sur Series X, sans la moindre update, les chargements se font en cinq secondes et l’amélioration des graphismes est clairement visible. Le résultat est bluffant !

Enfin, la Series X inaugure le « Smart Delivery ». Concrètement, si vous achetez un jeu avec ce logo sur One, vous n’aurez plus besoin de le racheter sur Series X et vous bénéficierez gratuitement de la mise à jour qui vous permettra de bénéficier de toutes les optimisations. Et ça, c’est une très bonne nouvelle pour les joueurs. Autre excellente nouvelle : la rétrocompatibilité est aussi valable pour les accessoires. Les manettes Xbox One fonctionnent sur Series X, et inversement !

Forza Horizon 4 après sa mise à jour pour la Xbox Series X

Une manette (presque) parfaite

La manette est le lien direct entre le joueur et la console. Et mine de rien, ça reste un élément crucial dans une nouvelle console. Pour la Series X, Microsoft a décidé de ne pas prendre de risque. A peu de choses près, la manette est identique à celle de la One et de la One X (qui étaient excellentes). Au rayon des nouveautés, on notera la présence d’un revêtement ‘grip’ au niveau des gâchettes et des poignées, d’une nouvelle croix directionnelle et d’un bouton ‘Share’ qui permet de faire des captures d’écran. Par contre, même en 2020, Microsoft continue de fonctionner avec deux piles… Pour une batterie rechargeable compatible, comptez 23 €.

Quels jeux au lancement ?

Quels sont les jeux disponibles au lancement de la Series X ? Il y a bien sûr tous les jeux Xbox One dont certains comme Forza Horizon 4 et Gears 5 bénéficient d’un patch pour Series X les rendant encore plus beaux. Dans quelques jours, il y aura aussi toutes les grosses sorties du moment comme Watch Dogs Legion, DiRT 5, Assassin’s Creed Valhalla et Call of Duty: Black Ops Cold War. Optimisés pour Series X, ces jeux promettent une belle amélioration technique par rapport aux versions Xbox One et PS4. Mais on ne va pas se mentir, il n’y a cependant que très peu de vraies exclusivités sur Series X au lancement : The Medium et … c’est à peu près tout ! On aurait aimé un gros titre comme Fable, Forza ou Halo mais pour ça, il faudra encore patienter.

Notre verdict

La Xbox Series X nous a enthousiasmés. Certes, en passant de la Xbox One X à la Series X, nous n’avons pas eu la claque graphique que nous avions précédemment pu avoir entre deux générations de console. Néanmoins, les nouveautés sont là et elles sont impressionnantes. La nouvelle Xbox Series X est une bête de puissance qui tourne dans un silence de cathédrale. Des fonctionnalités comme le « Quick Resume » améliorent l’expérience de jeu, tandis que d’autres comme le « Smart Delivery » et la rétrocompatibilité des jeux et des accessoires améliorent l’expérience utilisateurs. A défaut des grosses exclusivités pour le moment, passer à une Series X, c’est un peu comme acheter un nouveau PC, plus puissant, qui rend l’expérience plus confortable, plus belle, plus agréable et qui améliore la vie des joueurs. La Xbox Series X est promise à un bel avenir.

Thomas Wallemacq