La Belgique à nouveau confinée, on fait le point sur les nouvelles mesures

BELGA / SEBASTIEN PIRLET

Le comité de concertation s’est à nouveau réuni, ce vendredi après-midi, pour décider de nouvelles mesures plus strictes destinées à lutter contre la résurgence du coronavirus en Belgique.

  • Tous les magasins non-essentiels devront fermer leurs portes durant un mois, a décidé vendredi le comité de concertation réunissant le gouvernement fédéral et les entités fédérées. Une évaluation sera toutefois menée le 1er décembre pour une éventuelle réouverture si les conditions sanitaires le permettent. Les magasins de bricolage et les jardineries peuvent, contrairement au premier confinement, rester ouverts.  «Les gens peuvent toujours commander et récupérer leur achat devant la porte du magasin. Nous devons simplement éviter qu’ils entrent, sinon nous aurons à nouveau trop de contacts et c’est ce que veut le virus», a expliqué le le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a).
  • Les garages et les magasins de vélos peuvent rester ouverts uniquement pour les  réparations.
  • Les hôtels et les chambres d’hôtes restent également ouverts, même si les repas seront servis dans les chambres.
  • Les professions non-médicales de contact, comme les coiffeurs, devront également cesser leurs activités.
  • Le nombre de personnes autorisées à assister aux enterrements sera limité à quinze. Il ne pourra y avoir de collation à l’issue de la cérémonie.
  • Les écoles resteront fermées jusqu’au 15 novembre inclus. La rentrée, prévue le 16 novembre, se fera en partie en distanciel et en partie physiquement dès la troisième secondaire.
  • Dans le supérieur, les cours à distance resteront la règle jusqu’au 1er décembre pour les étudiants de première année. Pour les étudiants des autres années, le distanciel sera d’application au moins jusqu’à la fin de l’année civile.
  • La règle des quatre disparaît. On ne peut plus inviter qu’une personne chez nous, qui sera notre contact rapproché. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules: elles peuvent inviter une autre personne, « mais pas en même temps ». La règle des quatre reste toutefois applicable à l’extérieur en respectant la distanciation et en portant le masque.
  • Le télétravail devient obligatoire quand possible.
  • Par contre, le couvre-feu n’est pas modifié et le périmètre des déplacements ne sera pas restreint.

Les mesures entrent en vigueur à minuit la nuit de dimanche à lundi et sont valables jusqu’au 13 décembre.

Pas de réunion du gouvernement wallon

Le gouvernement wallon ne se réunira pas à l’issue du comité de concertation, a-t-on appris vendredi soir. La possibilité avait été évoquée que la Wallonie prenne des mesures supplémentaires après la rencontre de ce vendredi avec les autres niveaux de pouvoir.

«Il y a une conscience de tout le monde côté flamand, francophone et au gouvernement fédéral pour prendre des mesures fortes. On a essayé qu’elles soient les mêmes en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie», a déclaré le ministre-président wallon Elio Di Rupo à l’issue du comité de concertation.

«Nos scientifiques demandent des mesures fortes parce que la situation est très très grave. Je pense que les mesures vont permettre dans les prochaines semaines que la situation sanitaire change», a-t-il ajouté.