Une étude affirme que le signe astrologique « le plus intelligent » est…

Ph. Unsplash

Tous les signes astrologiques ont leur spécificité. On dit des Béliers qu’ils sont indépendants, des Scorpions qu’ils sont loyaux, ou encore des Vierges qu’ils sont organisés. Des chercheurs britanniques ont cherché à trouver quel signe était le plus intelligent, sur base des prix Nobel distribués depuis 1901. 

Des chercheurs britanniques ont décidé d’établir un classement des signes astrologiques allant du plus au moins intelligent, en se basant sur un critère bien spécifique: ils ont comptabilisé le nombre de prix Nobel reçus par chacun des signes, pour le site GoCompare. c’est ainsi quelque 900 lauréats ont été triés, afin de déterminer quel signe était le plus intelligent.

Et ce sont les personnes nées sous le signe du Gémeaux qui seraient « les plus intelligentes ». Au total, les chercheurs recensent pas moins de 97 lauréats qui sont nés entre le 22 mai et le 21 juin. Parmi eux, on retrouve Bob Dylan, Nobel de littérature en 2016, ou Betty Williams, qui remportait le Nobel de la paix en 1976.

La suite du classement

Sur la deuxième marche du podium, on retrouve les Balances (93 prix Nobel), puis les Vierges, qui se hissent à la troisième place du classement. Pas moins de 88 personnes nées entre le 23 août et le 22 septembre ont été récompensées, dont Irène Joliot-Curie, la fille de Pierre et Marie Curie, qui a obtenu le Nobel de chimie en 1935.

Les natifs du signe du Cancer se retrouvent en quatrième position (81 prix Nobel). Ils sont suivis par les Béliers (76 prix Nobel), les Taureaux (73 prix Nobel), les Sagittaires (71 prix Nobel), les Poissons (66 prix Nobel), et les Verseaux (65 prix Nobel).

En queue de classement, les Lions se retrouvent en avant-dernière position, à ex-aequo avec les Scorpions. Et les grands perdants de ce classement sont les Capricornes, nés entre le 22 décembre et le 20 janvier, puisqu’ils n’ont reçu que 58 prix Nobel depuis la création de ce prix en 1901.

On relativisera tout de même ce classement, qui n’a évidemment aucune valeur scientifique et qui ne détermine en rien l’intelligence de l’un ou l’autre signe.