Plus de 500 agents de police placés en quarantaine

BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Au 19 octobre, il y avait 557 agents de police en quarantaine, dont une bonne moitié malades de la Covid-19 (282), le reste parce qu’ils ont été en contact avec une personne contaminée (275), signalent lundi Het Nieuwsblad, De Standaard et Het Belang van Limburg.

Cependant, «les chiffres ne sont que partiels et incomplets. Au cours de la semaine dernière, les quarantaines ont presque doublé», précise le porte-parole de la police fédérale.

Les syndicats mettent en avant que les agents de police exercent un métier de contact et que le nouveau coronavirus les frappe tant dans les polices locales que fédérale. Ils avertissent que d’ici quelques jours, les services policiers de base ne pourront plus être garantis par manque d’agents.

Ils plaident pour que les agents soient testés de manière prioritaire et préventive à l’instar du personnel soignant. Le cabinet de la ministre des Affaires intérieures, Annelies Verlinden (CD&V), abonde en ce sens. «La ministre a demandé au gouvernement d’administrer des tests pour le coronavirus aux agents. Nous supposons que cela sera bientôt en ordre», selon la porte-parole Sofie ­Demeyer.