La fonte des glaces pourrait provoquer des tsunamis

Photo Pexels

Des scientifiques ont alerté le Département des ressources naturelles de l’Alaska sur une conséquence potentielle de la fonte des glaces: des énormes tsunamis qui pourraient menacer l’activité humaine.

En Alaska, la baie Prince William est notamment tenue à l’oeil. Un gigantesque éboulement est en effet redouté par les scientifiques, d’autant qu’il pourrait provoquer des tsunamis géants qui causeraient de gros dégâts aux villes côtières.

Le mouvement des glaciers peuvent en effet provoquer un glissement de terrain. Des pans entiers de montagnes pourraient se décrocher et tomber dans l’eau.

« Peut-être entrons-nous dans une époque où nous devons regarder les paysages glaciaires comme nous regardons les volcans encore en activité », a ainsi expliqué le géologue Bretwood Higman.

D’après de le géophysicien Chunli Dai, « en nous basant sur l’élévation du gisement au-dessus de l’eau, le volume de la terre qui glisse et l’angle de la pente, nous avons calculé qu’un effondrement libérerait 16 fois plus de débris et 11 fois plus d’énergie que le tsunami de 1958. » Il fait ici référence à la plus haute vague de tsunami connue. Haute de 524 mètres, on l’a souvent comparée à l’explosion d’une bombe atomique.

La catastrophe pourrait d’ailleurs se produire durant les 12 prochains mois, selon les scientifiques.