Les fans de Game of Thrones ont été nombreux à critiquer la saison finale de la série, durant laquelle Daenarys, interprétée par Emilia Clarke, devient tyrannique et froide. L’actrice a révélé avoir bataillé avec les producteurs pour donner un semblant d’humanité à son personnage, ne comprenant pas qu’elle devienne subitement aussi froide. 

Dans “Fire Cannot Kill a Dragon” de James Hibberd, de nombreux acteurs de la série « Game of Thrones » se sont prêtés au jeu des interviews, puisque le livre revient en détails sur ce show télé, devenu phénomène au fil des années. Cette fiction a pris une ampleur telle que les fans ont difficilement caché leur déception à l’issue de la saison finale, qui clôturait huit années de diffusion.

Lors de cette ultime saison, Daenarys Targaryen devient une leader tyrannique, froide et sans émotion. A ce propos, Emilia Clarke, qui interprète la « mère des dragons », a révélé avoir bataillé avec les producteurs parce qu’elle ne trouvait pas cela cohérent que son personnage devienne à ce point « froid et inexpressif ».

Emilia Clarke confuse

« A plusieurs reprises, je me suis demandé pourquoi on me donnait ces indications. Je suis le genre de personnes à toujours demander comment mieux faire, mais je connaissais mon personnage sur le bout des doigts et je savais ce que je devais jouer », a-t-elle affirmé.

Et à propos de son interprétation lors de la dernière saison, elle a expliqué: « Parfois, je me défendais un peu en disant: ‘Je comprends qu’elle doive être une force puissante, inébranlable et impitoyable. Mais en ce moment, elle est toujours un être humain. Je vais donc l’interpréter de cette façon et je prie vraiment pour que vous gardiez ça au montage.' »