Malgré la Covid-19, il y a toujours plus de milliardaires en Chine

Ph. Unsplash

Jamais autant de richesse n’a été créée en Chine qu’en 2020 malgré la pandémie qui ravage l’économie mondiale. Un classement annuel fait état d’un nouveau bond du nombre de milliardaires dans le pays asiatique. Le géant asiatique compte plus de milliardaires que les États-Unis.

Premier pays touché l’an dernier par le nouveau coronavirus, la Chine est depuis parvenue à pratiquement éradiquer l’épidémie sur son sol, où les nouvelles contaminations se limitent désormais à quelques cas chaque jour. Et les confinements drastiques ordonnés dans le pays pour endiguer le virus se sont avérés particulièrement lucratifs pour les géants du numérique, au moment où des millions de Chinois se terraient chez eux par crainte d’être contaminés.

Si «les deux premiers mois de l’épidémie ont anéanti d’énormes quantités de richesse, la nouvelle économie, portée par le numérique, a atteint depuis juin des niveaux inédits», relève le classement annuel du cabinet Hurun. Wang Xing, fondateur de l’entreprise de livraison de repas Meituan, a quadruplé ainsi sa richesse cette année, pour devenir la 13e fortune de Chine. Richard Liu, patron du géant du e-commerce JD.com, a doublé sa fortune, qui pèse désormais 23,5 milliards $ (19,9 milliards €). Il est désormais la 16e fortune du pays. La santé a également été un secteur porteur: Jiang Rensheng, fondateur du fabricant de vaccins Zhifei, a ainsi triplé sa fortune estimée à 19,9 milliards $. Il décroche la vingtième place. L’emblématique Jack Ma, pionnier du e-commerce avec sa plateforme Alibaba, est toujours la plus grosse fortune nationale, avec 58,8 milliards $. Il est suivi par Pony Ma, le patron de Tencent, géant du numérique qui édite notamment la populaire application WeChat.

Le géant asiatique compte plus de milliardaires que les États-Unis. Ils sont 257 de plus que l’an dernier, selon Hurun, qui en recensait fin août 878 en Chine continentale.