Louane présente des excuses à sa mère décédée dans une chanson

Ph. Lucas BARIOULET / AFP

Louane sort un nouvel album intitulé « Joie de vivre ». Dans une interview à « Télé 7 Jours », la chanteuse s’attarde sur la chanson « À l’autre », qui parle de la relation conflictuelle qu’elle avait avec sa mère. 

Louane revient avec un nouvel album, après deux ans d’absence. Elle confie au magazine que, cette pause, elle en avait vraiment besoin. « J’en avais besoin physiquement et mentalement. (…) Cette pause m’a permis de réaliser tout ce qui m’était arrivé, de prendre du temps pour moi, de voyager, de voir ma famille. Et d’avoir un super bébé ! ». La jeune chanteuse a en effet accueilli une petite Esmée durant le confinement.

« J’ai été une enfant dure »

« Quelle claque je me suis prise avec l’arrivée de ma fille ! », confie encore Louane, en évoquant la relation difficile qu’elle a eue avec sa mère. « Ça a tout chamboulé… Cela m’a permis de réaliser à quel point j’ai été une enfant dure. D’ailleurs, je présente mes excuses à ma mère dans la chanson, et encore aujourd’hui, ça m’arrache la gueule. Je le fais, parce que je sais qu’il faut, mais je ne l’aurais jamais fait devant elle. C’est la première fois que je m’excuse auprès d’elle. On a eu une relation compliquée. »

« J’ai peur de mal faire avec ma fille »

Avec la maternité, l’interprète de « Maman » a compris beaucoup de choses. « Depuis que j’ai ma fille, la colère s’est transformée. J’ai compris, en fait. Ma mère a fait du mieux qu’elle pouvait et moi, j’étais insupportable. Une ado, quoi ! J’ai changé, car ma vie a changé même si je conserve un côté ado rebelle. C’est l’une de mes chansons les plus honnêtes. J’ai peur de mal faire avec ma fille, mais je ferai du mieux que je peux ».

« Je veux que ma fille soit emphatique »

Louane avoue encore vouloir transmettre la force de sa mère à sa fille ainsi que les valeurs qu’elle a reçues. « Ma mère a eu six enfants, dont cinq qui sont sortis d’elle. Déjà ça, respect. Je lui transmettrai aussi les valeurs que j’ai reçues, celles de la famille, du travail, le goût de l’autre. Je veux que ma fille soit ouverte, emphatique. Qu’elle ait la force de ma mère, mais lui dire aussi qu’elle a le droit de flancher », conclut la jeune chanteuse.