Des cordes pour sauver les primates les plus menacés de la planète

AFP Photo

L’espèce de primates la plus en danger d’extinction au monde pourrait être sauvée grâce à de simples cordes.

Avez-vous déjà entendu parler des gibbons de Hainan? Ces singes, qui vivent sur île tropi­cale de Hainan, au sud de la Chine, sont les primates les plus menacés de la planète avec une trentaine d’individus toujours en vie. Alors que leur extinction semblait inéluctable, des chercheurs ont découvert que de simples cordes tendues entre des arbres pourraient ralentir leur déclin.

AFP photo

Et pour cause, ces animaux, qui sont de véritables acrobates, ont l’habitude de sauter d’arbres en arbres pour trouver leur nourriture. Une pratique qui est aujourd’hui de plus en plus difficile à cause de la déforestation et du passage d’un typhon qui a détruit une section de leur forêt.

C’est pour cela que les chercheurs ont installé ces fameuses cordes. D’abord méfiants, les gibbons de Hainan ont commencé à utiliser la structure de cordes après 176 jours. Et depuis, leur utilisation de la construction ne fait qu’augmenter.

Priorité à la reforestation

Bosco Pui Lok Chan, un des chercheurs, rappelle cependant que cette structure doit rester une solution temporaire et que la reforestation doit être une priorité. « Nous devons nous assurer que nous contrôlons efficacement le braconnage, mais aussi étendre la forêt qui est l’habitat optimal pour les gibbons et continuer à surveiller les groupes pour prévenir toutes menaces », explique-t-il à la BBC.

Grâce à un programme de sauvetage lancé il y a plusieurs années, la population de gibbons de Hainan augmente petit à petit. Alors qu’il n’y avait plus que 13 individus en vie en 2003, on en compte aujourd’hui plus d’une trentaine. Leur survie n’est cependant pas encore assurée et ces cordes représentent un nouvel espoir pour l’espèce.