Elle gagne 17.000 € en vendant son lait maternel en ligne

Ph. Unsplash

Flairant le bon coup, une Américaine mère porteuse a commencé à mettre en vente son lait maternel.

Julie Dennis est une Américaine de 32 ans. Il y a un an, elle a donné naissance à un bébé en tant que mère porteuse pour un autre couple. Et une fois que son enfant n’a plus eu besoin de lait maternel, elle a décidé qu’elle allait se mettre à le vendre à des mères qui n’arrivent pas à en produire. Le prix ? Environ un euro par demi-litre. Et grâce à ce petit business, Julie a déjà récolté plus de 17.000€ !

« J’ai un utérus et du lait qui sont parfaits, alors autant les utiliser. Je ne fais pas ça que pour l’argent même si je m’assure que cela vaut la peine pour ma famille. Je reçois des commentaires haineux car beaucoup de gens estiment que si c’est gratuit pour moi, je ne devrais pas le faire payer. Mais je passe des heures branchée à ma pompe. Et c’est du temps que je passe loin de ma famille », explique-t-elle.

En pratique, Julie stocke son lait dans un énorme congélateur, avant de l’envoyer un peu partout aux Etats-Unis dans des boîtes remplies de glace. « Même en demandant un dollar par demi-litre je suis payée moins que le salaire minimum quand on calcule le temps que ça me prend », conclut celle qui affirme également avoir reçu des demandes « inacceptables » de certains hommes.