22 singes retrouvés noyés dans un étang artificiel au Népal

Ph. Unsplash - Photo d'illustration

Vingt-deux singes sauvages ont été retrouvés noyés dans un étang artificiel dans l’est du Népal, ont indiqué les autorités locales, pointant que le nombre de singes décédés était plus important que d’habitude.

Douze singes ont pu être sauvés tard jeudi. Les animaux auraient pu tomber dans l’étang alors qu’ils tentaient d’y boire. L’étang, cimenté, a été construit pour irriguer mais s’est asséché au cours des dernières semaines. « L’étang était plein récemment, et les singes avaient pris l’habitude de venir y boire et y nager. Il semblerait qu’ils aient mal jugé la situation, maintenant qu’il est à moitié vide, ils ne sont plus capables d’en sortir », ont indiqué les autorités.

Les 12 rescapés ont pu être relâchés dans la nature après avoir été soignés. Les morts de groupes de singes dans des accidents de ce style, ou par électrocution, sont de plus en plus fréquentes au Népal car les primates sont plus en contact avec les infrastructures humaines, poussés vers les villes et villages en raison de la déforestation et du manque de nourriture et d’eau dans la nature.