Pourquoi Mireille Mathieu ne s’est jamais défaite de son emblématique coupe de cheveux

AFP / E. Feferberg

Depuis près de soixante ans qu’elle arpente les scènes, une chose n’a jamais changé chez Mireille Mathieu : sa coupe au bol. La chanteuse est tellement indissociable de cette coiffure que cette dernière a même hérité de son nom. À l’épreuve des modes comme des années, l’artiste n’entend pas changer son emblématique style capillaire de sitôt.

Elle est née dans les années soixante des mains du coiffeur Jean-Marc Maniatis. Depuis, elle ne l’a plus quittée : la célèbre coupe au bol de Mireille Mathieu.

Déjà en 1984, les journalistes s’étonnaient que l’artiste ne souhaite pas en changer, rapporte Pure People. « C’est vrai que je l’ai depuis très longtemps », répondait-elle. « Je me dis que je suis bien comme ça. L’essentiel, c’est de se sentir bien dans sa peau ».

Plus de trois décennies plus tard, sa réponse n’a guère changé : « Dans mes shows télévisés, j’ai fait toutes les coiffures imaginables : cheveux longs ou coupes courtes, noire à la Louise Brook, blonde à la Monroe… Mais dans la vie, je n’ai jamais changé de tête. Parce que je me sens bien comme cela et que c’est une coiffure intemporelle. La preuve, beaucoup de mannequins dans les défilés sont coiffés comme moi ! »

Résister à tout, même au confinement

Pour une coupe impeccable en tout temps, Mireille Mathieu se rend habituellement tous les dix jours chez Carita, son coiffeur depuis 1970.

Ce fameux champignon a traversé les époques, les modes, et même une pandémie.

En effet, même le confinement n’a pas empêché la « Demoiselle d’Avignon » d’avoir une coupe irréprochable. C’était sa sœur et manageuse Matite qui prend soin de sa célèbre coupe au bol, alors que la chanteuse était confinée dans sa maison de Neuilly-sur-Seine, banlieue chic de Paris. « Pendant le confinement, Matite me fait régulièrement des brushings. Elle a appris aussi à entretenir ma frange », confiait-elle.