Les feux de forêts sont une preuve du changement climatique, selon le patron d’Apple

Brittany Hosea-Small / AFP

Le patron d’Apple, Tim Cook, a estimé lundi que les incendies de forêt qui font rage dans l’ouest des Etats-Unis comme les ouragans qui frappent le sud du pays « sont un rappel de la gravité du changement climatique et de ses enjeux ».

« Tous ces éléments réunis, je crois, vont convaincre les gens qui ne sont actuellement convaincus du changement climatique », a déclaré Tim Cook dans un entretien video diffusé par le magazine The Atlantic, enregistré la semaine dernière lorsque que les incendies faisaient rage près de San Francisco. « C’était horrible », a-t-il lancé.

Mais le patron d’Apple a évité de dire s’il avait eu la chance de convaincre le président Donald Trump de la réalité du changement climatique. « Je ne veux pas parler en détail » d’échanges « privés » avec le président américain « mais ma philosophie c’est l’engagement », a ajouté le dirigeant rappelant les engagements de la firme à la pomme de fonctionner à 100% avec de l’énergie renouvelable d’ici 2030. « Je pense qu’il est encore plus important de s’engager lorsque vous n’êtes pas d’accord sur quelque chose », a-t-il ajouté.

« Ça finira par se refroidir »

La semaine dernière, lors d’une visite en Californie, le président Trump avait balayé les inquiétudes sur le réchauffement climatique et les brasiers aggravés par la sècheresse, assurant : »Ça finira par se refroidir ». Les incendies qui dévastent encore la côte ouest ont fait plus de 35 morts depuis le début de l’été. « Je ne pense pas que la science sache réellement », avait ajouté le candidat républicain, qui tient régulièrement des propos climato-sceptiques. Les gouverneurs des trois Etats avaient pour leur part tous dénoncé le réchauffement climatique comme étant une des causes principales des incendies.