Une émission fait scandale en mettant des adultes nus face à des enfants

Capture YouTube

L’émission de télé danoise « Ultra Strips Down » suscite une vive polémique sur les réseaux sociaux après la diffusion d’extraits sur lesquels des hommes et des femmes se montrent totalement nus devant un public composé d’enfants âgés de 11 à 13 ans.

L’émission danoise « Ultra Strips Down » est censée avoir une vocation éducative. Son but est de montrer à des enfants les corps nus d’hommes et de femmes ordinaires. Loin des corps « parfaits » que les enfants peuvent voir sur les réseaux sociaux, l’émission souhaite montrer au jeune public à quoi ressemble la nudité dans toute sa diversité.

« À quel âge avez-vous eu vos poils pubiens ? »

Le principe de l’émission est donc que cinq adultes se déshabillent sur scène devant des enfants âgés de 11 à 13 ans et qu’ils répondent à toutes les questions qu’ils se posent. « À quel âge avez-vous eu vos poils pubiens ? » ou « Êtes-vous content de vos parties intimes », ont ainsi demandé des enfants.

Le producteur répond aux critiques

L’an passé, la première saison de l’émission « Ultra Strips Down » a reçu le prix de « Meilleur programme pour enfants » au festival de la télévision danoise. Mais des extraits récemment diffusés sur les réseaux sociaux ont fait vivement réagir certains internautes. De nombreuses personnes ont affirmé être choquées et scandalisées par ce concept.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DR Ultra (@dr_ultra) le

Jannick Schow, le présentateur et le producteur de l’émission « Ultra Strips Down », a réagi à ces critiques. « Cela n’a rien à voir avec le sexe. Il s’agit de montrer des corps de manière naturelle. 90 % des corps que vous voyez sur les réseaux sociaux sont parfait. Mais ce n’est pas à ça que 90 % des gens ressemblent. Nous avons de la graisse, des poils et des boutons. Nous voulons montrer aux enfants, dès leur plus jeune âge, que c’est normal et que c’est bien », a expliqué le jeune homme de 29 ans au New York Times.