Bigflo et Oli pris en flagrant délit de plagiat

AFP / V. Hache

Les rappeurs français Bigflo et Oli se lancent dans la création d’un festival de musique à Toulouse. Les deux artistes ont toutefois été épinglés car le logo qu’ils ont choisi est une copie conforme du travail d’un artiste toulousain, Fräneck Kcenärf. 

Le 16 septembre 2020, Bigflo et Oli annonçaient avec bonheur la création du « Rose Festival », un événement qui leur tenait à coeur depuis longtemps: « On lance notre festival: le Rose Festival. Près de Toulouse en septembre 2021, à voir évidemment selon l’évolution du corona. Plus de 3 ans qu’on bosse sur ce projet fou ! Encore un rêve qui va se réaliser. On est fous de joie d’enfin pouvoir vous l’annoncer ! »

Mais le problème, c’est que le logo de ce festival a été plagié du travail d’un artiste, Fräneck Kcenärf. En effet, celui-ci ressemble à s’y méprendre à une oeuvre de l’artiste toulousain, mixé à l’affiche du festival Rose Béton 2019. Sur Facebook, Kcenärf les a épinglés: « Plagiat 3000. Ça pompe, oui, mais ça pompe local ! Tu peux être fier mec. »

Loin de faire leur mea culpa, les deux rappeurs ont répondu dans les commentaires: « Calme-toi Roro, c’est qu’un logo ».