Une sénatrice d’Etat transgenre bientôt élue aux Etats-Unis ?

AFP / S. Loeb

Une Américaine pourrait devenir la première personne transgenre à être élue sénatrice d’Etat aux Etats-Unis.

Ce mardi, l’activiste transgenre Sarah McBride a gagné une primaire démocrate au Delaware, ce qui lui donne la possibilité de devenir la première personne transgenre à occuper le poste de sénateur d’Etat aux Etats-Unis. Sa victoire, écrasante avec plus de 91% des voix, est un « signal puissant que des candidats comme moi peuvent gagner », a écrit la principale intéressée sur Twitter.

Pour marquer l’histoire et officiellement devenir sénatrice dans le Delaware, Sarah McBride devra battre le candidat républicain Steve Washington lors des élections en novembre. Elle part cependant avec la faveur des pronostics, le Delaware étant un état votant traditionnellement pour les démocrates, comme le rapporte NBC.

Une figure forte aux Etats-Unis

En se présentant, la candidate démocrate ne voulait pas seulement faire campagne sur son identité. Elle se bat également pour un accès plus large aux soins de santé et aux congés payés, mais également pour une augmentation du salaire minimum dans le Delaware et une réforme du système judiciaire.

Si elle est encore très peu connue en Europe, Sarah McBride fait partie des figures fortes de la communauté LGBTQ+ aux Etats-Unis. Interne à la Maison-Blanche sous Obama (une première pour une transgenre), elle est depuis quelques années porte-parole de l’association de défense des droits des personnes LGBTQ+ « Human Rights Campaign ». En 2016, elle avait déjà marqué l’histoire en devenant la première personne transgenre à prendre la parole lors d’une convention nationale de parti. C’était en 2016 lors de la convention démocrate.