Des Indonésiens refusent de porter le masque, ils doivent creuser la tombe des victimes du coronavirus

AFP / A. Berry - Photo d'illustration

Des villageois indonésiens qui refusaient de porter le masque ont été condamnés par les autorités locales à creuser les tombes de victimes de la Covid-19.

En Indonésie comme dans de nombreux autres pays du monde, le port du masque est obligatoire à l’extérieur. Et en Indonésie comme ailleurs, cette mesure a du mal à recevoir l’adhésion de toute la population. Notamment à Gresik Regency, dans la province de Java oriental, où huit personnes qui refusaient de porter le masque ont été condamnées à une peine qui devrait les faire réfléchir. Ils doivent en effet creuser la tombe de personnes décédées à cause de la Covid-19, comme le rapporte CNN.

Grâce à cette peine, Suyono (le nom du chef du district), espère montrer aux condamnés « l’effet réel et sérieux de la Covid-19 ». Un peu plus tôt en septembre, les autorités de Jakarta, la capitale du pays, avaient déjà opté pour une mesure similaire. A l’époque, un homme avait été forcé de se coucher dans un cercueil en public après avoir été arrêté en rue sans son masque.

Aux moins 230.000 personnes ont été infectées par le virus en Indonésie, pour un peu plus de 9.100 décès.

AFP / A. Berry