Plus de 2.000 personnes vont tester la nouvelle appli de mobilité de la Stib

Ph. Stib

Le grand test de l’application Mobility as a Service (MaaS) de la Stib débute ce mercredi. Baptisée MoveBrussels, l’application offre des solutions de mobilité sur mesure en proposant un mode de transport ou en combinant plusieurs modes (publics, privés, partagés).

Tous les opérateurs de transports publics (Stib, SNCB, Tec et De Lijn), l’opérateur de trottinettes partagées Dott, les opérateurs Villo et Billy Bike pour les bicyclettes, Cambio pour les voitures partagées et Taxis Verts sont inclus dans l’application MoveBrussels. D’autres seront intégrés au fur et à mesure, Lime et Poppy devant être les prochains. MoveBrussels reprend aussi des informations relatives aux parkings publics et parkings vélos.

Après avoir rempli son profil et ses préférences de transports, l’utilisateur qui voudra relier un point A à un point B demandera à l’application de lui proposer une manière de s’y rendre, qui pourra impliquer un ou plusieurs modes de transports en fonction de l’heure, mais aussi de ses préférences. «L’application lui indiquera le temps estimé pour chaque trajet, son coût mais également les émissions de CO2 émises au cours du trajet ou encore le dénivelé de la route», indique la Stib.

L’application permettra d’acheter des titres de transport électroniques (e-Tickets) utilisables sur le réseau de la STIB. Le paiement pour l’utilisation des moyens de mobilité des partenaires se fera grâce à un lien renvoyant vers leur application. Ce test à grande échelle est prévu pour une durée de neuf mois.