Il vient en aide à une inconnue grièvement brûlée: «Je suis ta femme»

AFP

Les États-Unis font actuellement face à des incendies meurtriers. Le Beachie Creek Fire a bouleversé la vie de Chris Tofte.

Alors qu’un incendie se rapprochait de sa maison de Lyon (Oregon), Chris Tofte s’est rendu chez un ami pour emprunter une remorque et évacuer quelques affaires. Le temps qu’il fasse l’aller-retour, la situation a empiré à toute vitesse. Comprenant la situation alors qu’il était sur la route du retour, il a accéléré pour traverser les zones en feu. Près d’un barrage, il s’est arrêté pour secourir une personne grièvement brulée.

Il l’a faite monter dans sa voiture, tout en lui disant devoir se dépêcher pour aller secourir sa famille. La passagère lui a alors soufflé : «je suis ta femme», faisant comprendre à Chris le drame qui venait de se jouer. Angela Mosso a alors été conduite à l’hôpital, et admise aux soins intensifs dans un état critique. Elle a tout de même pu demander à son époux de retrouver leur fils de 13 ans, à qui elle avait ordonné de s’enfuir alors que l’incendie se rapprochait de la maison. Elle-même avait choisi de rester sur place pour s’occuper de sa mère, qui était immobilisée par une jambe cassée. Devant l’avancée rapide des flammes, Angela a fini par sortir chercher de l’aide, avant d’être rattrapée par l’incendie puis être sauvée par Chris.

AFP

Celui-ci est alors retourné vers sa maison, qu’il a trouvée en cendre. Son fils et sa belle-mère ont été retrouvés le lendemain morts dans une voiture garée à proximité du domicile. Le corps du chien reposait sur les jambes de l’adolescent. La famille suppose que l’enfant est retourné vers la maison afin de venir en aide à sa grand-mère, sans parvenir à éviter le drame.

La famille a lancé une collecte sur GoFundMe afin d’être aidée pour couvrir les frais funéraires et les dépenses de santé d’Angela.

Donald Trump nie tout rôle du changement climatique

Les incendies qui se multiplient à travers le globe sont associés à divers phénomènes anticipés par les scientifiques en raison du réchauffement de la planète. L’augmentation de la température, la multiplication des canicules et la baisse des précipitations par endroit est ainsi une combinaison idéale pour le développement des feux.

Donald Trump, qui tient régulièrement des propos climato-sceptiques, a toutefois balayé ces inquiétudes, assurant : «Ça finira par se refroidir».