Au Royaume-Uni, des élèves attendent d’être testés négatif pour retourner à l’école

AFP / J. Lago

Au Royaume-Uni, des centaines d’élèves sont bloqués chez eux en attendant d’être testés négatif au coronavirus. Tracy Schnonenberger raconte notamment qu’il lui est impossible de se procurer un test au coronavirus et que sa fille est donc bloquée à leur domicile en isolement, une situation qu’elle déplore. 

Après cinq mois sans cours, Megan Schnonenberger était impatiente de retrouver ses camarades de classe. Mais quelques jours plus tard, elle ressent un mal de gorge et quitte l’école pour se mettre en isolement. Au Royaume-Uni, les règles gouvernementales impliquent qu’un élève ne peut pas retourner en classe sans test négatif au coronavirus, mais la capacité de dépistage des Britanniques est trop limitée.

Megan attend donc depuis quatre jours à ne rien faire et elle n’est qu’un exemple parmi tant d’autres outre-Manche. Les parents craignent que l’enseignement ne soit paralysé durant l’automne si les élèves et les enseignants ne peuvent pas passer plus de tests. Pourtant, Tracy, la maman de Megan, raconte à Metro UK qu’elle s’est démenée afin d’obtenir le Graal, en vain.

Le numéro mis à disposition n’est jamais disponible et il n’y a aucun test trouvable. « Ils nous ont dit qu’il n’y avait pas de rendez-vous dans les centres de dépistage de la région et qu’il n’y avait pas de rendez-vous à domicile. Cela fait quatre jours, nous ne savons plus vraiment quoi faire », déplore la maman. Pourtant, celle-ci est convaincue du fait qu’il ne s’agissait que d’un rhume.

Le gouvernement pointé du doigt

De plus, la maman s’inquiète du retard que sa fille va accumuler si son absence devait se prolonger. Pour Tracy, le gouvernement est fautif. « Les choses ont été mal gérées par le gouvernement. Je ne sais pas pourquoi ils ne peuvent pas faire passer plus de tests aux écoles », s’interroge-t-elle.

Un porte-parole des autorités a déclaré que la capacité de testing n’avait jamais été aussi importante, mais que la demande était énorme récemment. « Les enfants qui s’isolent recevront un enseignement à distance. Nous continuerons à travailler avec les écoles pour nous assurer que toutes les mesures appropriées sont prises pour assurer la sécurité des élèves et du personnel », a-t-il indiqué.