Un bateau intelligent va traverser l’Atlantique sans pilote

Ph. IBM

Le Mayflower a été conçu par IBM. La spécificité de ce navire: il peut fonctionner sans équipage, barré par l’intelligence artificielle.

Le groupe IBM met à l’eau aujourd’hui son Mayflower. Baptisé en l’honneur du navire des «Pères pèlerins», qui a mené des dissidents religieux anglais à s’implanter aux États-Unis pour y développer leur mode de vie, il est un condensé technologique, sorte de prélude d’une nouvelle ère. Il pourrait devenir le premier navire de cette taille à réaliser une telle traversée.

Le bateau réagira aux conditions météorologiques, et adaptera sa navigation en conséquence. Il sera supervisé en permanence par une équipe, qui s’assurera qu’il fasse les bons choix. «Le Mayflower est capable de balayer l’horizon pour détecter d’éventuels dangers, de prendre des décisions éclairées et de changer de cap sur la base d’une fusion de données en direct», souligne Andy Stanford-Clark, Directeur de la technologie IBM Royaume-Uni et Irlande.

Tout au long de son parcours, le Mayflower collectera des données sur l’océan. Elles permettront d’analyser les maux qui le rongent, à commencer par le réchauffement climatique et la pollution plastique.

Le départ vers la côte américaine est prévu pour le printemps prochain. Il s’élancera de Plymouth, comme son illustre prédécesseur.