Il utilise son serpent comme masque dans un bus

Ph. Twitter

Lundi, un voyageur a étonné les autres navetteurs en utilisant un serpent comme masque dans un bus. L’autorité des transports de Manchester a, dès lors, rappelé qu’il ne s’agissait pas d’une protection contre le coronavirus. 

Le journal local Manchester Evening News a publié dans ses colonnes un drôle de fait divers ce lundi. Un individu a utilisé un immense serpent pour se couvrir le visage, en l’utilisant comme masque de protection contre le coronavirus. L’individu l’a entouré autour de son cou et de sa bouche.

Dans les images publiées par le journal, on voit également le reptile s’enrouler autour d’une barre du bus. Un témoin a expliqué que l’usager était rentré avec son reptile et s’est installé, l’air de rien, devenant une attraction « assez divertissante » pour les autres passagers. « Il le portait enroulé autour de son visage comme un masque quand il est monté dans le bus », raconte un témoin des faits. Toutefois, les autorités prennent la chose très au sérieux, et rappellent que le port du masque est obligatoire dans les transports publics au Royaume-Uni.

Les règles reprécisées 

« Les directives du gouvernement indiquent clairement qu’il n’y a pas besoin de porter un masque chirurgical et que les passagers peuvent fabriquer leur propre masque ou porter quelque chose de convenable, comme un foulard ou un bandana », a rappelé un porte-parole de l’autorité des Transports de Manchester. Et d’ajouter: « Bien que cela laisse une petite marge d’interprétation, cela ne s’étend pas à l’utilisation d’une peau de serpent – en particulier lorsqu’elle se trouve toujours attachée au serpent. »