Sophie Wilmès demande aux Belges de continuer à respecter les mesures sanitaires

Belga / V. Lefour

«Nous devons tous impérativement œuvrer chaque jour à éviter de devoir prendre des mesures plus radicales. Notre avenir est entre nos mains», a averti mardi la Première ministre Sophie Wilmès dans une allocution en ligne à propos de la crise sanitaire. Un conseil national de sécurité est prévu pour le milieu de la semaine prochaine.

Les derniers chiffres relatifs à la situation sanitaire dans notre pays, qui affichent une hausse des contaminations et des hospitalisations, «nous inquiètent» et «doivent être pris au sérieux», a d’emblée indiqué la libérale. Si «nous luttons ensemble depuis plusieurs mois», la reprise des activités, la rentrée scolaire et le retour des vacances «étaient propices à ce rebond».

Malgré le ralentissement de l’épidémie durant l’été, les chiffres rapportés par les experts sont dès lors actuellement en augmentation. «La lassitude s’installe, l’incertitude est démotivante, la multiplication des messages contradictoires encore plus», a concédé la Première ministre.

« Participer à la solution »

Toutefois, elle appelle chaque citoyen à «participer à la solution» en respectant les gestes barrières, en se lavant les mains régulièrement, en respectant les distances de sécurité d’un mètre et demi, en portant le masque lorsque c’est obligatoire et en limitant les contacts rapprochés. Elle mentionne en outre la nécessité de s’isoler dès les premiers symptômes et de respecter la quarantaine obligatoire. «Mais surtout, de ne pas prendre part à des activités qui enfreignent les règles sanitaires.»

«C’est vital pour protéger nos amis, nos proches, notre famille. N’attendons pas qu’il soit trop tard pour un sursaut», a-t-elle ajouté. Le gouvernement, a-t-elle rappelé, travaille quotidiennement pour améliorer la coordination, le testing et le tracing en collaboration avec les entités fédérées. «Le travail déjà abattu est colossal mais est loin d’être terminé.» Un conseil national de sécurité est prévu pour le milieu de la semaine prochaine.