Une ville de 210.000 habitants confinée pour trois cas confirmés

AFP / STR

La Chine a confiné une ville située à la frontière avec la Birmanie et lancé un dépistage général des habitants après la découverte de trois cas de Covid-19, a indiqué mardi la mairie.

Le pays asiatique a depuis plusieurs mois endigué l’épidémie sur son sol. Seuls quelques nouveaux malades sont recensés chaque jour, la quasi-totalité étant des Chinois revenus de l’étranger et placés en quarantaine dès leur arrivée. Peuplée de 210.000 personnes, la commune confinée est celle de Ruili, située dans la province du Yunnan (sud-ouest) à la frontière avec la Birmanie. Il s’agit d’un important point de passage entre les deux pays.

Tous les habitants doivent désormais rester chez eux et subiront un test de dépistage, a indiqué mardi la mairie. Elle a précisé qu’aucune entrée ou sortie de la ville n’est désormais autorisée. Par ailleurs, l’ensemble des commerces de la commune sont fermés, à l’exception des supermarchés, des pharmacies et des marchés d’alimentation.

Les malades du Covid-19 sont arrivés en provenance de Birmanie, a indiqué la mairie, qui a promis de «sévir» contre les personnes traversant la frontière illégalement. La Chine reste toujours fermé aux étrangers, sauf à de rares exceptions près.