À cause de la crise sanitaire, les sextoys ont le vent en poupe

Ph. Unsplash

La technologie du sexe est plus populaire que jamais en raison de la crise sanitaire, selon une étude de Juniper Research. D’après les chercheurs, plus de 36 millions d’appareils connectés de cette catégorie auront été vendus d’ici la fin de l’année, contre 19 millions l’an dernier.

La crise sanitaire a, selon eux, changé les pratiques sexuelles partout dans le monde et a accéléré la demande en appareils connectés, comme des vibromasseurs ‘mains libres’. Juniper Research estime que cette industrie pèsera en 2025 quelque 9 milliards de dollars, contre un peu moins de 4 en 2020.

D’après le rapport, les consommateurs auraient trouvé le temps long entre mars et juin, lors du confinement strict. Ces appareils permettent une intimité, sans enfreindre les règles de distanciation.