Festival de Venise : le jury de Cate Blanchett sacre ‘Nomadland’ de Chloé Zhao

Pari réussi ! Malgré une baisse dans la fréquentation pour respecter les mesures de sécurité contre la pandémie, et l’absence notable de grosses productions américaines, le plus vieux festival du monde se clôt ce soir avec un parfum d’audace et de soulagement. Et beaucoup d’émotion !

Après l’annulation du festival de Cannes en mai dernier, tous les yeux s’étaient tournés vers celui de Venise pour voir s’il allait oser rassembler des milliers de professionnels venus du monde entier. Il ne fallait pas se louper, et croiser les doigts pour que tous ces festivaliers respectent les règles de sécurité à la lettre, et ce jusqu’au bout. Mais « on l’a fait ! » a clamé la maîtresse de cérémonie Anna Foglietta avec des tremblements de joie dans la voix.

Et le verdict dans tout ça ? Peu de noms connus du grand public, alors que Venise s’efforce chaque année de faire briller son tapis rouge. C’est qu’il n’y avait pas de ‘La La Land’ ou de ‘Birdman’ pour lancer la course aux Oscars comme les années précédentes. Hollywood parvient pourtant à s’en sortir gagnant, avec le sacre de Chloé Zhao, qui emporte le Lion d’Or pour ‘Nomadland’ un an après ‘Joker’. Car même si Zhao est avant tout connue pour ses films indépendants comme ‘The Rider’, son prochain film ‘The Eternals’ rassemblera Angelina Jolie et Kit Harrington (John Snow dans ‘Game of Thrones’) en superhéros Marvel. De quoi faire sourire le Joker dans son coin…

Le Palmarès :

Lion d’Or : ‘Nomadland’ de Chloé Zhao

Lion d’Argent – Grand Prix du Jury : ‘Nuevo Orden’ de Michel Franco

Lion d’Argent du meilleur réalisateur : Kiyoshi Kurosawa pour ‘Wife of a Spy’

Coupe Volpi de la meilleure actrice : Vanessa Kirby pour ‘Pieces of a Woman’

Coupe Volpi du meilleur acteur : Pierfrancesco Favino pour ‘Padrenostro’

Prix du meilleur scénario : Chaitanya Tamhane pour ‘The Disciple’

Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir : Roohollah Zamani pour ‘Sun Children’

Prix spécial du Jury : ‘Dear Comrades’ d’Andreï Kontchalovski

Prix du meilleur film de la section Orizzonti : ‘The Wasteland’ d’Ahmad Bahrami

Prix Luigi di Laurentiis pour la meilleure première œuvre : ‘Listen’ de Ana Rocha de Sousa

Prix de la Réalité Virtuelle : ‘The Hangman at Home’ de Michelle Kranot et Uri Kranot