Les Australiens qui refuseront de se faire vacciner pourraient être virés

Ph. Unsplash

Il y a quelques jours, l’Australie a passé un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca concernant le vaccin qu’il est en train de développer avec l’université d’Oxford. S’il s’avère efficace, le vaccin sera fourni gratuitement aux 25 millions d’habitants de l’île.

Les Australiens seront « vivement encouragés » à se faire vacciner. Et s’ils décidaient de se passer du vaccin, ils pourraient en subir les conséquences. Le Conseil des organisations des petites entreprises d’Australie souhaite en effet que ses membres aient la possibilité de virer les employés qui refuseraient le vaccin, comme le rapporte 7News.

« Si un membre de mon staff me dit ‘non, je suis contre le vaccin’, je devrai lui dire ‘je suis désolé, mais tu es un danger pour mon business' », explique Peter Strong, le président du Conseil. « Si vous ne virez pas ces personnes, vous pourriez perdre votre business. Encore plus lorsque vous travaillez dans un secteur de contact avec beaucoup de clients. Ce n’est pas de la discrimination, c’est une décision entrepreneuriale ».

Il y a deux jours, le Daily Mail Australia rapportait également que les Australiens qui souhaiteraient voyager dans le futur à l’étranger seraient obligés de se faire vacciner contre le Covid-19. Ceux qui refuseraient pourraient également être bannis des transports en commun et des restaurants.