L214 dénonce le « pire élevage » vu en France depuis plus de 10 ans

« Le pire élevage » vu depuis plus de 10 ans: dans une vidéo choc diffusée jeudi, une association de défense des animaux a mis en cause un élevage de canards dans le sud-ouest de la France, demandant sa fermeture « urgente et définitive ».

Bâtiment « totalement insalubre », cadavres de canards « décomposés » et « non ramassés », cages « en train de s’effondrer », épais « flot d’excréments » qui « déborde à l’extérieur », asticots, rats qui « prolifèrent »: pour l’association L214, l’un des bâtiments abritant des canards mâles à Lichos (Pyrénées-Atlantiques), à 50 km de Pau, atteint « des sommets dans l’horreur ». Et les canards vivants, environ 150, se trouvent au milieu d’autant de morts.

 

Une situation « totalement hors de contrôle »

Les photos et vidéos mises en ligne sur le site de l’association de défense des animaux ont été prises « il y a quelques jours » en août, après le signalement d’un « lanceur d’alerte ». Elles dépeignent « le pire élevage que nous ayons eu l’occasion de voir depuis les débuts de L214 » en 2008, a affirmé Sébastien Arsac, directeur des enquêtes de l’association. La situation y semble « totalement hors de contrôle » et l’élevage doit « fermer de toute urgence », selon l’association qui dit espérer « a minima une interdiction d’exercer une activité d’élevage » à l’encontre des responsables.

Le ministère de l’Agriculture réagit

Le ministère de l’Agriculture, qui avait appris l’existence de cette vidéo, a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi qu’il demandait au préfet une « mise en demeure » de l’élevage en question pouvant aller « jusqu’à une suspension d’activité ». « En parallèle une procédure judiciaire est ouverte » a précisé le ministère dans un communiqué, estimant néanmoins que ce cas « isolé » ne « saurait être généralisé ».

Une plainte déposée

Une plainte a aussi été déposée mercredi par l’avocate de L214 pour « cruauté envers animaux », « abandon », et « atteinte à l’environnement », en raison des risques encourus par le Saison, un proche cours d’eau, à cause des déjections s’écoulant du bâtiment. L214 a alerté l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP).

L214, association de défense des animaux hostile à l’élevage, à la consommation de tous produits d’origine animale, milite pour la fermeture des abattoirs, et a déjà ciblé des élevages de la filière foie gras, symbole de la gastronomie française.