Déclarée morte, une femme de 81 ans se réveille à la morgue

Ph. © - Zoonar.com/Elnur Amikishiyev

En Russie, une femme de 81 ans a été déclarée morte par les docteurs après une opération. Emmenée à la morgue de l’hôpital, elle s’est réveillée quelques heures plus tard.

L’employée d’une morgue russe a eu la peur de sa vie il y a quelques jours en découvrant une grand-mère de 81 ans vivante alors qu’elle avait été déclarée morte quelques heures plus tôt.

Revenue d’entre les morts

Les faits se sont déroulés dans un hôpital du district de Gorshechensky, à 600 km au sud de Moscou. Zinaida Kononova, une femme de 81 ans, a été déclarée morte après une opération chirurgicale pratiquée à cause d’une occlusion intestinale. La famille a été prévenue et vers 1h du matin, l’octogénaire a été emmenée à la morgue de l’hôpital, relate le Daily Mail.

Sept heures plus tard, une employée qui arrivait sur son lieu de travail a eu la peur de sa vie en découvrant le corps de la grand-mère allongé sur le sol de la morgue. Alerté par les cris, un ambulancier est rapidement arrivé dans la salle. L’employée était terrifiée et il pensait qu’elle était folle mais ensuite, il a vu la vieille femme tendre la main en demandant de l’aide.

Zinaida Kononova a immédiatement été transportée aux soins intensifs et sa nièce a reçu un coup de fil inimaginable d’un docteur de l’hôpital. « C’est une situation vraiment inhabituelle mais elle est vivante », lui a-t-on annoncé.

Une enquête ouverte

La famille de la patiente envisage de poursuivre l’hôpital en justice. En effet, il semblerait que plusieurs erreurs humaines soient à l’origine de cette situation incroyable. Un médecin et un anesthésiste ont avoué qu’ils n’avaient pas respecté la procédure et qu’ils avaient envoyé la patiente à la morgue 1h20 après qu’elle ait été déclarée cliniquement morte, alors qu’ils auraient dû attendre 2 heures.

Le médecin en chef de l’hôpital a été suspendu le temps de l’enquête.