Vendu 2.000€, le prix du remdesivir fait polémique

dpa / U. Perrey

Gilead Sciences, l’entreprise américaine qui produit le remdesivir, un médicament pour apaiser les symptômes du coronavirus, est sous le feu des critiques outre-Atlantique. Démocrates comme Républicains l’accuse de faire du profit sur la santé des patients. Alors que son coût de production est estimé à 6€, le traitement est vendu au prix de… 2000€.

En attendant un vaccin qui mettrait définitivement un terme à la pandémie actuelle, les patients covid peuvent s’en remettre au remdesivir : un traitement antiviral qui permet d’accélérer la guérison.

Ce médicament, fabriqué par le géant pharmaceutique Gilead Sciences, est actuellement vendu aux États-Unis au prix de 2.340$, soit près de 2.000€ pour un traitement de cinq jours. Un prix qui a fait bondir les procureurs généraux américains, tant du côté des Démocrates que des Républicains, explique Business Insider. Cette coalition accuse la société pharmaceutique de faire du profit sur la santé des patients.

Le remdesivir financé avec des millions des contribuables

Récemment, une étude publiée dans le « Journal of Virus Eradication » indiquait que le coût de production d’une dose serait de 0,8€, donc un total de 5€ pour un traitement de cinq jours. Ce que dément vigoureusement Gilead Sciences.

De plus, pour financer la recherche sur le remdesivir, 70 millions de $ provenaient directement des poches des contribuables, pointent les procureurs généraux. Et malgré cela, Gilead n’a pas été en mesure de fournir suffisamment de remdesivir pour répondre aux besoins de santé de la population durant la pandémie, déplorent-ils.

Récupérer le brevet

La coalition bipartisane demande au gouvernement de récupérer les brevets détenus par Gilead. Cela serait possible grâce à une loi spécialement conçue pour permettre un accès à des médicaments qui seraient autrement hors-de-prix.

Bien entendu, les entreprises pharmaceutiques s’y opposent farouchement : cela signifierait que d’autres sociétés pourraient fabriquer des versions génériques de leurs médicaments.

En outre, Gilead justifie notamment le coût du remdesivir par le fait qu’il permet aux patients de sortir plus tôt de l’hôpital, ce qui représente une économie de 12.000$ par patient.

Outre-Atlantique, les procureurs généraux attendent une réaction de la part du gouvernement. Quoiqu’il en soit, voilà de quoi intensifier le débat sur l’accès aux traitements et aux vaccins contre le Covid.