Il sort pour jouer à Pokemon Go durant le confinement et écope d’une amende bien salée

©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/ A. Marchi

Il partait chasser les Pokemon, il est rentré avec une amende de 1.652$. Un habitant de Melbourne est sorti de son quartier pour jouer à Pokemon Go, une sortie « inutile » en temps de coronavirus qui lui a valu d’être verbalisé par la police locale.

Un Australien a été surpris en train de chasser les Pokemon dans les rues de Melbourne en plein confinement. Il se trouvait dans le centre-ville, à 14 kilomètres de son domicile, lorsque des policiers l’ont accosté. L’homme a immédiatement admis qu’il se déplaçait dans l’unique but de jouer au célèbre jeu de Niantic.

Or, depuis que la ville est entrée dans la phase 4 du lockdown, les citoyens ne peuvent plus se déplacer à plus de cinq kilomètres de chez eux, sauf pour les sorties essentielles. Mais traquer les Pokemon n’a rien d’essentiel, ont rappelé les agents.

Le joueur a donc reçu une amende de 1.652 $ (près de 1.400€) pour non-respect du confinement, indique Lad Bible.

Des comportements « épouvantables »

Il est cependant loin d’être le premier joueur à avoir été verbalisé depuis le début de la pandémie dans le monde. Rien que dans l’État de Victoria, deux autres hommes ont écopé de la même amende alors qu’ils roulaient dans la ville à la recherche de Pokemon.

La police de Victoria et les autorités gouvernementales de l’État ont fait part de leur consternation face à ceux qui enfreignent les règles mises en place pour protéger la population. Ce type de comportement est tout simplement « épouvantable », regrette la ministre de la police, Lisa Neville.