Un père arrêté car il ne veut pas quitter le chevet de sa fille mourante à l’hôpital

Ph. Capture d'écran Metro UK

Rashid Abbasi, 59 ans, a été arrêté alors qu’il refusait de quitter le chevet de sa fille mourante. Ce pneumologue ne voulait pas que l’on coupe l’assistance respiratoire de sa fillette de 6 ans, et souhaitait rester aux côtés de celle-ci après que les médecins aient pris leur décision. 

Le 19 août dernier, Rashid Abbasi et son épouse ont connu un tragique épisode. Les médecins leur ont annoncé qu’ils arrêtaient de traiter leur fille mourante de 6 ans, Zainab. Souhaitant rester aux côtés de leur fille pour accueillir la nouvelle, il leur a été demandé de quitter les lieux, mais le couple n’a pas pu s’y résoudre.

Âgé de 59 ans, ce père souhaitait que l’on effectue des tests supplémentaires avant d’enlever à sa fille le respirateur dont elle avait besoin. Mais les médecins des soins palliatifs traitant son cas ont estimé que ce n’était pas utile et ont donc décidé de la débrancher.

Un arrêt cardiaque

Pourtant, Rashid est un pneumologue chevronné qui avait plus de trente ans d’expérience dans le secteur médical et il a donc tenu à faire valoir son expertise. L’hôpital a finalement décidé d’appeler la police pour forcer le papa à quitter les lieux. La scène déchirante montre les officiers de police demander au couple de sortir de la pièce, sans succès, pendant une conversation de plusieurs minutes.

Après un dernier avertissement, les policiers procèdent à l’interpellation de Rashid et sa femme qui refusent de quitter les lieux. Suite à l’interpellation, le papa aurait fait un arrêt cardiaque et a donc été emmené aux urgences. La petite fille est finalement décédée le 16 septembre, trois jours avant l’audience traitant des événements survenus un mois plus tôt.